Mondial 2018, Shelove encore, Shelove toujours!

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
14797 views
Time to
read
2’

Shelove Perrin

Ma motivation s'est vraiment décuplée. À l’instar d’un footballeur professionnel qui, à l’approche de la Coupe du monde, évite de se blesser, dort tôt, mange différemment, s’entraîne mieux, depuis tantôt trois mois, c’est devenu mon train de vie. Je me suis confinée à la maison à me préparer pour le mondial », lâche tout de go Shelove Perrin qui pense que le résultat sera satisfaisant. En effet, la présentatrice de Jou pou jou dat pou dat qui aime tant faire la fête a consenti des sacrifices. « Shelove ne sort plus, plus de soirée dansante, plus de resto, je reste concentrée sur le mondial », explique la journaliste, qui a mis en veilleuse également sa maîtrise en administration.

Tout par et pour le mondial semble être de fait, le crédo de l’ancienne élève de l’École Élie Dubois, depuis la fin des festivités carnavalesques en février dernier. Se renseigner encore et se renseigner toujours tout en lançant le compte à rebours. « S’informer sur les joueurs, les stades, les 32 équipes, surtout celles auxquelles nous autres en Haïti on n’est pas vraiment habitués, en l’occurrence l’Irlande, l’Arabie Saoudite, l’Égypte. Donc, pour mieux s’accommoder, cela demande vraiment du temps. C’est épuisant aussi », raconte la fan transie de l’international Espagnol Cesc Fabregas, Fabre, comme elle le surnomme, à qui elle doit aujourd’hui sa passion pour le football.

« Fabregas, c’est mon cœur. Par amour pour lui, je vis le football avec plus de passion, ce même amour qui m’a fait découvrir le football ainsi que d’autres joueurs dont Cristiano Ronaldo et Lionel Messi », fait remarquer la grande admiratrice de son confrère de la radio Ibo Jean Pierre Étienne, tout en regrettant que son chochou n'est pas été appelé en équipe espagnole pour la 22e édition de la Coupe du monde de football de la FIFA, malgré ses potentialités. « C’est un joueur complet, talentueux. Il peut jouer comme médian défensif, comme demi, comme 9 et demi et comme faux 9. C’est donc un joueur très polyvalent », raconte Shelove dont le dévolu est jeté porte aussi actuellement sur le jeune footballeur français Kylian Mbappé.

Par ailleurs, même si le joueur préféré de l’ex-présentatrice de la Télémax brillera par son absence en Russie, l’unique voix féminine de la section sportive de la Radio télévision Caraïbes estime que la sélection espagnole fait toutefois partie des trois équipes favorites au titre de champion du monde 2018. Tout comme le Brésil et l’Allemagne. « Le collectif espagnol est très bon, mais il leur manque un leader, pouvant prendre les grandes décisions dans les moments compliqués. À l’instar de 2008 et de 2010, quand ils avaient David Villa comme attaquant de feu », indique la passionnée de communication de 29 ans.

« Le Brésil fait preuve de l’équipe la mieux équilibrée: équilibre entre l’attaque et la défense. Il a une solidité défensive ainsi qu’une attaque de feu avec Neymar, Firmino, Coutinho, Willian, Gabriel Jesùs. De plus, la sélection brésilienne possède les meilleurs éléments qui évoluent dans les meilleurs clubs. Après le Brésil, vient l’Allemagne. La sélection allemande a fait une sorte d’alliage entre les expérimentés de 2014 et les jeunes ayant joué la coupe des confédérations. Elle ne vient pas avant le Brésil, parce que tout simplement, elle ne marque pas beaucoup », poursuit la propriétaire de Sheshe 22.com, considérant la France, l’Argentine, la Belgique et le Portugal comme les principaux outsiders de ce mondial.

Shelove Perrin invite donc le public à profiter largement de ce grand évènement qui n’arrive que chaque 4 ans. « On a souvent tendance à sous-estimer ce grand ennemi qu’est le temps, lui qu’on ne peut jamais rattraper. Ce sera peut-être votre dernier mondial, il se peut aussi qu’à la prochaine coupe du monde vous ne soyez pas disponible, alors profitez grandement de tous les matchs, de chaque seconde, dans le respect mutuel. Parce qu'avant tout c’est un jeu », conseille Mlle Perrin, qui ne veut rien perdre de ce mondial. Après tout, charité bien ordonnée commence par soi-même, non?

Sindy Ducrépin  Source Ticket Magazine

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago