Haïti a fait nul contre Curaçao et hypothèque tout!

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
1738 views
Time to
read
2’

Les choses ne vont pas pour la sélection d’Haïti qui a subi son premier véritable camouflet depuis sa Gold Cup 2019 étincelante. Les Grenadiers, battus (0-1) il y a 3 jours à Curaçao, n’ont pu faire mieux qu’un nul (1-1) ce mardi au stade Sylvio Cator face à cette même équipe en groupe D de la Ligue A de la Ligue des nations et hypothèques leurs chances pour toutes les prochaines compétitions à venir dans la zone.

Sous un ciel avec d’impressionnants éclairs sans pourtant faire tomber la pluie, les Grenadiers n’ont pas donné une nouvelle fois une bonne copie face à Curaçao, endeuillé par la mort de son gardien réserviste, Jarzinho Pieter, décédé, un jour plus tôt dans sa chambre d’hôtel. Après la déroute à Willemstad, il faudrait rebondir à la maison pour ne pas dévisser dans cette Ligue des nations car il y a le maintien dans la Ligue A à assurer mais aussi un billet à valider pour la Gold Cup 2021 et également la maximisation des points possibles en vue de chiper une place dans le top 6 du classement FIFA pour la zone pour se bien placer aux prochaines eliminatoires du mondial. Eh bien, rien n’a été basculé et les poulains de Marc Collat compliquent leur tâche en laissant filer 4 points alors qu’il y’a le Costa Rica derrière.

Avec quelques changements dans son onze de départ avec la titularisation de Zachary Herivaux à la place de Bryan Alceus et de Duckens Nazon puis Christiano François pour passer dans un système plus offensif, Marc Collat n’a pas impressionné et dès la 8e minute, il confrontait déjà a son premier problème, qui était la blessure de Stéphane Lambèse, remplacé par Djimy Bend Alexis, ce dernier, ovationné par le public, mais Frantzdy Pierrot allait donner l’espoir en marquant 7 minutes plus tard sur un caviar de Alex Christian Jr (1-0, 15e).

Malgré ce but, l’équipe haïtienne dans son ensemble n’a pas retrouvé sa vitesse surtout en attaque avec peu d’occasions dangereuses. Placé dans l’axe, Hervé Bazile, volontaire, mais s’est enferré à vouloir faire seul la différence et Nazon, pas encore au top physiquement. L’équipe de Curaçao a su profiter, et 4 minutes avant le terme de la première partie, Elson Hooi a trouvé la cible pour égaliser (1-1, 41e).

Les choses devenaient plus compliquées en seconde période, car 2 minutes après le coup d’envoi, Ricardo Adé s’était fait expulser pour une faute au milieu de terrain, obligeant Collat à sortir Duckens Nazon pour faire entrer Andrew Jean-Baptiste 5 minutes plus tard pour équilibrer sa défense. L’arrivée de Derrick Etienne à la 71e n’a pas brisé le mur curacien et le score de (1-1) est collé.

Aussi décevant, cet échec, hypothèque toutes les chances du onze national de participer à la prochaine Gold Cup à la faveur d’une formule permissive où les deux premiers de groupe obtiennent un billet direct pour le tournoi continental, et la porte de la Ligue B est largement ouverte devant les Grenadiers, il n’ont plus maintenant droit à l’erreur contre le Costa Rica.

Haïti: Johny Placide (c) 1- Stéphane Lambèse 2 (Djimy Bend Alexis 5 (8e), Ricardo Adé 4, Jems Geffrard 6, Alex Christian Jr 22- Zachary Herivaux 8, Steeven Saba 19, Hervé Bazile 7- Duckens Nazon 9 (Andrew Jean-Baptiste 16 (52e), Christiano François 15 (Derrick Etienne 11 (71e), Frantzdy Pierrot 20.

Curaçao: Eloy Room 1, Shemar Martina 3 (Roly Bonevacia 8 (46e), Darryl Lachman 4, Jurien Gaari 13, Jeremy De Nooijer 6, Juninho Bacuna 7, Brandley Kuras 17 (Kenji Gorré 14 (83e) , Leandro Bacuna 10, Reangelo Janga 9, Gevaro Nepomuceno 11, Elson Hooi 18.

Gary Eliezer source Haiti Tempo

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago