21 Haïtiennes pour écrire l'histoire de toute la Caraïbe à la Coupe du monde

Publié
2 semaines ago
Dernière mise à jour
2 semaines ago
2816 views
Time to
read
2’

U20 Selection Feminine

Marc Collat André Pita a communiqué la liste des 21 jeunes filles qui défendront les couleurs haïtiennes à la phase finale de la Coupe du monde U-20 de football féminin à partir du 5 août 2018. Si Kerly Théus est encore blessée, elle reste la gardienne numéro un de l’équipe haïtienne. La liste et les dossards.

Melchie Daelle Dumornay, Rachelle Carémus, Ruthny Mathurin, Dougenie Tabitha Kerby Joseph, Danielle Dani Étienne, Milan Raquel Pierre Jérôme, Angeline Gustave, des joueuses de la sélection nationale U17 qui avaient été d’un grand secours pour la phase Concacaf des éliminatoires seront aux côtés des Nérilia Mondésir, Sherly Jeudy, Mélissa Shelsie Dacius, Roseline Éloissaint, Naphtalie Lorthé, Émeline Charles pour disputer la phase finale de la Coupe du monde. Le site de la FIFA confirme la liste finale des 21 joueuses ainsi que leurs dossards pour le Mondial U-20.

3 gardiennes: 1- Kerly Théus, 12 – Napthtalie Clerméus, 21 – Madelina Fleuriot; 8 défenseures : 2 – Ruthny Mathurin, 3- Naphtalie Lorthé, 4 – Émeline Charles, 5, Danielle Darius, 6 – Dougenie Tabitha Kerby Joseph, 13- Rosianne Jean, 14 – Rachelle Caremus, 16 – Milan Raquel Pierre Jérôme; 6 milieux : 18 - Melchie Daelle Dumornay, 19 - Angeline Gustave, 15 - Danielle Dani Étienne, 7 – Mélissa Shelsie Dacius, 8 – Nelourdes Nicolas, 20 – Dolores Jean-Thomas; 4 attaquantes : 10 – Nérilia Mondésir, 17 – Mikerline St-Félix, 9- Sherly Jeudy, 11-Roseline Éloissaint composent cette liste. 3 joueuses, Sylvie Prepetit, Abaïna Louis et la gardienne Edjenie Joseph restent en stand-by en cas de besoin.

Haïti fera son entrée en lice le 6 août 2018 contre la République populaire de Chine à 10h 30 du matin (heure haïtienne) au stade de Marville à Saint-Malo, en Bretagne. Elle défiera le Nigeria le jeudi 9 août dans le même stade et à la même heure avant de finir son premier tour dans le groupe D le lundi 13 août contre l’Allemagne au stade de la Rabine à Vannes, à 10h 30 du matin, heure haïtienne.

Ces joueuses qui auraient pu être là

Elles sont nombreuses ces joueuses qui auraient dû être du nombre de celles qui disputent la phase finale, mais qui, soit à cause de blessures, soit parce qu’elles n’ont pas compris que leur talent de footballeuse est le don que le ciel leur a donné pour marquer l’histoire, vont manquer la phase finale.

Saraphina Joseph et Martine Olivier par exemple font partie des grandes blessées qui vont devoir regarder la Coupe du monde à la télé. Par contre, les Léoganaises Magdala Macéan (née le 12 janvier 1999) qui avait inscrit l’un des 12 buts de la sélection nationale U-20 contre Saint-Kitts à Basseterre le 12 novembre 2017, Lovelie Pierre, Emmanuela Jose, Widena Livert ne seront pas là. Wagnelda Millien, la joueuse de Valentina, sera, elle aussi, absente après avoir disputé la phase Concacaf en janvier. Émilie Ducasse, Daphney Auguste ont été impatientes d’attendre le résultat du travail. Taïna Gervais, joueuse des Tigresses, n’est pas parvenue à entrer dans les plans du sélectionneur Marc Collat André Pita. On aurait pu citer de nombreux noms qui, en 2014, faisaient partie de cette promotion qui avaient brillé au championnat de la Concacaf U-15 puis qui, en 2016, avaient loupé de peu une qualification pour la Coupe du monde de la Fifa, Jordanie 2016.

Les plus tenaces ont réussi et inscrivent une page d’histoire en étant le premier pays de la Caraïbe qui va disputer une phase finale de Coupe du monde féminine alors que seulement 15 ont pu rafler les 15 billets qualificatifs disponibles et convoités par plus de 200 nations dans le monde.

Quand l’hymne national d’Haïti retentira au stade de Marville à Saint-Malo le 6 août prochain, il sera 16h 30 en Bretagne, soit 10h 30 du matin à Port-au-Prince. Et dans la tête de Nérilia, de Melchie Daelle et consorts, ce sera l’heure de commencer à écrire une nouvelle page d’histoire en affrontant la République de Chine. Ce sera surtout l’heure de penser à devenir la première sélection nationale de football haïtienne de l’histoire à obtenir une victoire en phase finale de Coupe du monde.

Enock Neree Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
3 mois 2 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 3 mois ago