Mes Réflexions sur l'Avenir d'Haïti 19 Nov 2018. Père Miguel Auguste

Publié
4 semaines ago
Dernière mise à jour
4 semaines ago
3996 views
Time to
read
3’

Pere Miguel Auguste

Hier, 18 novembre 2018, on s'attendait au pire, à un déchoucage en règle des gens au Pouvoir.Il n'en fût rien matériellement. Mais, psychologiquement et politiquement, les trois Pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire ont été déchouqués. Aux yeux du monde, l'Exécutif est impuissant avec la multiplication des zones de non droit contrôlé par de violents chefs de gang , qui terrorisent les habitants de ces quartiers populaires. En recourant à la répression, il risque de perdre toute légitimité. Le Législatif est un laboratoire de corrompu. Le Judiciaire est une usine de magouilles.

L'Exécutif, malgré toutes les distributions d'argent, ne controle que le périmêtre du Palais. Le Législatif ne jouit d'aucun prestige ni de, plus la moindre miette d'autorité morale. Le Judiciaire prie je ne sais quel dieu et se trouve sans provisions constitutionnelles pour récupérer provisoirement le Pouvoir.

Ainsi les trois pouvoirs ont bien compté mais mal calculé...

Un autre acteur, le secteur privé , est aux aguets. Il visite les ambassades, les informe,les conseille et s’en remet à leur solicitude et à leur bienveillance, tout en essayant de les orienter dans telle ou telle direction correspondant à leurs intérêts personnels ou de clans sans se soucier de l'intérêt national. C'est le jeu des coquins,des requins et des dupes.

Quant à la classe politique, secteur démocratique populaire et politiciens anonymes qui souhaitent et travaillent ardemment pour renverser le Président Jovenel, ils n'ont pas les moyens de leur politique. À l’instar des gens de la bourse et du Judiciaire, ils comptent sur les ambassades pour expulser Jovenel du Palais. Ainsi, chacun d'entre eux, sans le vouloir peut-être, accorde à ces dernières un pouvoir discrétionnaire sur la destinée de notre Pays. Sans oublier le Président Jovenel et amis qui, eux également, comptent sur l'appui et l'approbation des ambassades pour rester et se perpétuer au Pouvoir. Car ils n'ont pour maitres que les Ambassadeurs et, aussi longtemps qu'ils bénéficient de leur appui, se foutent pas mal de l'ampleur des manifestations et du nombre des blessés et des tués par balles.

Haïti est bien une République bananière...

Dans mes dernières Réflexions j'avais invité tous les acteurs et décideurs politiques à un dépassement de soi à l'instar de nos valeureux soldats et officiers, qui s’étaient distingués lors de la bataille de Vertières le 18 novembre 1803 et de ne refuser aucun sacrifice pour la sauvegarde de notre dignité, de notre liberté et de notre indépendance.

Au constat, le Président Jovenel est fini, abattu mais pas encore battu. L'opposition est gagnante mais pas encore victorieuse. Aujourd'hui, l’idéal aurait été pour le Président de la République d'accepter de composer, en toute bonne foi, avec l'opposition et de former un Gouvernement d'Union Nationale qui aurait pour mandat de faire la lumière sur la dilapidation de l'argent de Pétro Caribe, de juger les coupables, d'amender la Constitution, de préparer un plan Marshall de développement pour le pays pour les 25 prochaines années, tout en imprimant une bonne gestion à l'administration publique.

Serait-ce trop demander aux protagonistes? Serait-ce un sacrifice impossible à consentir pour garder et sauvegarder notre dignité de peuple? Autrement, le “blanc” nous imposera sa solution et, dans la honte et l'opprobe, nous serons tenus de l'accepter.

N'est-ce-pas l'occasion pour le secteur démocratique de faire preuve de magnanimité et de grandeur d'âme? N'avez-vous pas vu le visage défait, vidé, suppliant, du Président Jovenel, hier à la télévision, pour son message d'occasion? Il n'y a aucune gloire à marcher sur un adversaire agenouillé. Il faut lui tendre la main pour le relever et montrer au monde entier que notre peuple a atteint un certain degré de maturité.

Le Gouvernement d'Union Nationale serait composé d'un Premier Ministre issu ou choisi par l'opposition et d’une pléthore de ministres compétents et honnêtes issus d'horizons différents, incluant la Diaspora.

Cette solution aurait la vertu de garder les ambassades loin des affaires internes du pays, de ne pas interrompre l'ordre constitutionel puisque les élections présidentielles sont prévues pour novembre 2020, d’empêcher que les opportunistes et les parasites qui font, sans vergogne et toute fierté bue, le va-et-vient entre les ambassades, de s'accaparer du Pouvoir alors qu'ils n'avaient jamais publiquement ni monétairement soutenu le mouvement de la rupture et du réveil patriotique dans les rues. Quant aux bloggers ou challengers de Pétro Caribe, arrêtez de tirer à boulets rouges sur les politiques et sachez reconnaitre les vrais ennemis de la patrie. Vos alliés sont les gens qui se trouvent dans les rues sans violence et sans déclarations tonitruantes et creuses et non ceux qui se retrouvent dans les ministères et au Palais National.

La réussite de cette solution nationaliste exige des acteurs politiques et protagonistes une certaine maturité et un grand esprit de sacrifice et d'abnégation. Que le Président de la République prenne conscience qu'il ne peut plus gérer cette crise avec ses amis et alliés. Ils sont incapables et incompétents. Toute obstination de sa part à pratiquer la politique de l’autruche est suicidaire, irresponsable et antipatriotique.

Quant à l'opposition, vouloir à tout prix le départ de ce Président, déjà sur les dents, c'est solliciter le concours et la logistique de l'Internationale. En êtes-vous conscients?

Et puisque le statu-quo n'est plus de mise ni acceptable, le combat pour le changement se poursuivra quelle que soit la position adoptée par chacune des parties.

Ce 19 novembre ramène mon anniversaire de renaissance sur cette terre d'Haïti, ce serait ma plus grande joie de voir mes concitoyens capables de dépasser leur égo et d'accepter de se mettre à l'écoute de la voix de la Sagesse et de la non-violence et former un Gouvernement d'Union Nationale capable de répondre aux révendications et aux désidératas du peuple Haïtien. Que Dieu éclaire nos esprits et nos coeurs.

Père Miguel Auguste 
+50937470865
+13473378954
[email protected]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 8 mois ago