''BATAILLE DE VERTIÈRES'' - RÉFLEXION DE LESLY LOUIS CONDÉ, EX-CONSUL GÉNÉRAL D'HAÏTI À CHICAGO (27 août 2004 - 25 mai 2018)

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
1589 views
Time to
read
3’

''BATAILLE DE VERTIÈRES'' - RÉFLEXION DE LESLY LOUIS CONDÉ, EX-CONSUL GÉNÉRAL D'HAÏTI À CHICAGO (27 août 2004 - 25 mai 2018)

Chers compatriotes,
Friends of Haiti,
Frè m ak sè m yo, onè respè,

Cette année, nous commémorons le 215ème anniversaire de la ''Bataille de Vertières'', celle qui fit honneur à la race noire toute entière. Cette commémoration est un grand moment national car elle nous donne droit à une immense fierté que rien au monde ne peut nous ravir. Cet événement constitue une partie de notre patrimoine historique dont nous pouvons et devons être fiers sans aucune réserve.

L’importance de l'histoire réside dans le fait que les réalités courantes ne peuvent rien y changer. La commémoration des dignes exploits de nos ancêtres est un exercice légitime très important pour notre bien-être psychologique collectif. Toutes les actions héroïques, toutes les horreurs et tous les sacrifices de Vertières aboutirent à la grande célébration du premier janvier 1804. Ce jour-là naquit la toute première nation noire du Nouveau Monde. La suite de cette histoire est ce que nous sommes en train de vivre. Nos enfants la vivront aussi.

Même si nous ne pouvons pas nous enorgueillir de ce que les générations ont, à nos jours, fait de notre Haïti, il y a sûrement de précieuses leçons à tirer de la lutte que nos ancêtres menèrent dans des conditions si difficiles que nous avons du mal à les imaginer aujourd’hui. Il y a dans cette Bataille de Vertières toute une leçon de courage et de pragmatisme. Dessalines et ses hommes savaient-ils que dans leur marche vers la liberté ils devaient affronter l’une des plus redoutables armées de l'époque?

A l’instar de nos ancêtres, nous devons nous unir et garder les yeux fixés sur notre but qui est de guider les futures générations vers une Haïti nouvelle. Nous ne devons pas nous laisser décourager par l`ampleur de ce défi. Voilà le message de la Bataille de Vertières.

Frè m ak sè m yo,

Ane sa a n ap komemore 215èm anivèsè ''Batay Vètyè''. Yon anivèsè kou wè Vètyè merite pou nou selebre l ak tout kè nou paske se pa nou li ye epi pa gen anyen ki ka pran l lan men nou. Se tout dwa nou pou nou fyè de evenman sa a paske li fè pati de istwa nou.

Yon bon bagay lan bèl moman istwanou yo sè ke se pa nou yo ye epi pa gen pèsonn ki ka retire yo lan men nou. Lè n ap selebre bèl bagay zansèt nou yo te fè, nou santi nou fyè, sa fè nou di byen. Batay Vètyè a fè pati anpil gwo efò ki al abouti sou premye janvye 1804. Jou sa a, Nouvo Mond la te fè konesans ak yon premye peyi nwa. Istwa a ap kontinye. Jodi a, se lan men nou li ye. Demen l ap lan men lòt jenerasyon an.

Nou gen dwa pa kontan wout peyi nou an fè jenerasyon apre jenerasyon, men Batay Vètyè gen bon leson pou nou. Lè zansèt nou yo t ap goumen pou libète, eske yo te konnen se te youn lan pi gwo lame epòk la ki te an fas yo?

Nou menm tou, nou pa dwe kite gwosè travay la fè nou pè. Se pou nou ini nou, gade dwat devan nou epi montre pitit nou chemen yon Ayiti tou nèf. Men ki leson Batay Vètyè a gen pou nou tout.

Friends of Haiti,

This year, we commemorate the two hundred and fifteenth anniversary of the ''Battle of Vertières''. This commemoration is of huge importance for us because it brings us a sense of pride that nothing in the world can take away from us. This important point in our history makes us infinitely proud to be who we are.

History is very important because it cannot be altered by our current reality. When we commemorate the impressive feats of bravery of our ancestors, we give a much needed boost to our collective psyche. The horrors, heroics and sacrifices of Vertières culminated in the huge celebration of January 1, 1804. On that day, the New World’s first black nation was born. The rest of the story is now in our hands. Tomorrow, it will be up to our children.

To this day, we may not be proud of what our Haiti has become generation after generation, but the struggles of our ancestors under unimaginable conditions should inspire us. The Battle of Vertières is a priceless lesson in courage. Did Dessalines and his men know that their struggle for freedom was pitting them against one of the most feared armies of the time?

Just like our ancestors, we must unite ourselves and keep our eyes on the goal which is to lead the next generations into a new Haiti. We must not be deterred by the magnitude of this challenge. This is the message of the Battle of Vertières.

In closing, I urge you all to participate in every positive effort on behalf of our country's future.

Pou m fini, m ap mande nou pou nou patisipe lan tout bagay pozitif k ap fèt pou avni peyi nou an.

Pour finir, Je vous enjoins de participer à tout effort positif au nom de l'avenir de notre pays.

Lesly Louis Condé

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 8 mois ago