Baril du Pétrole à 60 dollars, doit-on s’inquiéter?

Publié
4 mois ago
Dernière mise à jour
4 mois ago
2830 views
Time to
read
2’

Dans un contexte géopolitique mondial troublé par des foyers de tensions, Sans Frontières avec le politologue Fernando ESTIMÉ s’est intéressée au marché pétrolier. L’augmentation du prix du baril du pétrole sur le marché international enregistré depuis le début de l’année 2019, risque de faire basculer certains pays à faible revenu dont la République d’Haïti dans une situation insoutenable.

Sans pareille évènements majeurs comme ceux de 1973 et de 1979 conduisant respectivement au premier et deuxième choc pétrolier, la hausse des prix depuis le début de l’année qui semble faire le bonheur de certains pays, notamment ceux producteurs ou exportateurs de pétrole, est de nature à donner des sueurs froides aux gouvernements des pays consommateurs.

Haïti : Le prix du carburant dans un contexte de dépréciation de la gourde, patate chaude à l’horizon

Affecté par plusieurs crises en ce moment, et sans un budget  dument voté au Parlement haïtien à quatre mois de la fin de l’exercice fiscale 2018-2019, avec « 93 gourdes pour 1 dollar » la montée des prix du pétrole met à mal la capacité d’action de l’État haïtien à plusieurs niveaux, a laissé croire  M. ESTIMÉ.

Les participants ont laissé croire que les autorités haïtiennes ne peuvent pas aujourd’hui ajouter un iota sur les prix à la pompe. Saurait été d’ajouter d’huile sur le feu, selon les dires de ces participants intervenus à l’émission. Produit stratégique, la hausse du prix de l’or noir sur le marché international cumulée aux autres problèmes qui traversent le pays en ce moment laissent présager un air sombre à l’horizon. 

Les États-Unis dans tout ça ?

Le comportement de Donald TRUMP est incontournable à la compréhension de cette hausse des prix. Ses agissements semblent ne pas toujours aider à trouver une fenêtre d’opportunité pour les pays consommateurs. « Quand il annonce qu’il va augmenter les tarifs douaniers sur les produits chinois, la tendance tend vers une baisse du prix, alors que des mesures visant à asphyxier l’Iran sont de nature à faire grimper les prix », a martelé Fernando ESTIMÉ. 

Les marchés pétroliers

Il existe deux grands marchés dans le monde où l’on vend le pétrole : le NYME à New York et le ICE à Londres où sont côtés respectivement le WTI et le BRENT. Ce dernier vient de la mer du nord, il est présenté comme un produit de très bonne facture et par conséquent coûte plus cher. Son prix varie pour le moment entre  68 à 73 dollars. Tandis que le WTI varie entre 60 à 63 dollars.

Les facteurs de l’augmentation du prix du pétrole

Les raisons qui peuvent affecter le prix du pétrole sont dans une certaine mesure d’ordres géopolitiques. Les sanctions américaines visant à exclure la République Islamique d’Iran du marché pétrolier mondial sont de nature à faire augmenter le prix. On se le rappelle bien que l’Iran écoulait sur le marché environ 4 million de baril par jour, chiffre qui allait chuter à 3.5 million et Donald TRUMP décide à travers ses sanctions, d’imposer à l’Iran le seuil de zéro gallon. 

Les raisons touchent aussi aux problèmes d’approvisionnement, à l’économie mondiale  et à l’augmentation de la demande. Ajouter à cela le comportement de l’Arabie Saoudite, premier pays exportateur de pétrole qui a trouvé un accord avec les différents pays membres de l’OPEP visant à réduire la production mondiale, a pour conséquence de stabiliser le prix à un niveau supérieur à 60 dollars américains.

Author
Étudiant en philosophie et science politique à l'IERAH/ISERSS Jeune député de Jacmel au parlement jeunesse d'Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago