12 août : Journée internationale de la jeunesse

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
5339 views
Time to
read
1’

Journée Internationale de la Jeunesse 2018

« Des espaces sécurisés pour les jeunes », un thème qui charrie un besoin fondamental des jeunes de la ville des Cayes.

Cette année, la journée internationale de la jeunesse est célébrée sous le thème « des espaces sécurisés pour les jeunes » en vue d’attirer l’attention des dirigeants du monde entier sur la nécessité de pourvoir aux jeunes des espaces sécurisés  où ils peuvent : « se réunir, s'engager dans des activités liées à leurs besoins et à leurs intérêts, participer aux processus de prise de décision et s'exprimer librement » lit-on sur le site officiel des Nations Unies réservé à la Journée Internationale de la Jeunesse du 12 août 2018.

Par espaces sécurisés il faut voir « des espaces civiques qui leur permettront de s'engager dans des questions de gouvernance; les espaces publics leur offrent la possibilité de participer à des sports et à d'autres activités de loisirs dans la communauté; les espaces numériques les aident à interagir avec le monde; et des espaces mieux agencés peuvent aider à répondre aux besoins de nombreux jeunes, en particulier ceux qui sont vulnérables à la marginalisation ou à la violence » ont-ils expliqué plus loin.

La réalité de la jeunesse dans la ville des Cayes

A part les associations religieuses de jeunes qui peuvent se réunir aisément dans leur église respective pour s’exprimer librement et réaliser des activités;  par fautes d’espaces,  les groupes de jeunes à caractère socio-culturels et politiques évoluent dans des situations difficiles car ils sont  pour la plupart privés d’espaces pour se réunir et se voient imposés des privations d’espaces pour réaliser des activités intellectuelles, culturelles ou autres. Une situation difficile qui est à la base de dysfonctionnement de plusieurs groupes et de découragement de plusieurs jeunes leaders dans la communauté.

A cette situation s’ajoute le manque d’espaces  publics offrant la possibilité aux jeunes de participer à des activités  récréatives  telles le sport, le cinéma et le théâtre. Le droit au loisir des jeunes est traité avec un mépris outrageant et  l’opportunité pour les jeunes de gagner leur vie en pratiquant un sport ou un art est presqu’inexistant dans la ville des Cayes.

A un moment où la majorité des jeunes haïtiens voient leur avenir partout dans le monde sauf en Haïti, nos dirigeants ne devront-ils pas s’efforcer de créer un cadre capable de retenir les quelques-uns qui y restent par volonté ou incapacité ?

En tout cas, « des espaces sécurisés » peuvent constituer un fil de rétention.

 

James NONÇANT

Author
Né le 4 Mai 1989 dans la troisième ville d’Haïti (Les Cayes), James NONÇANT a fait ses études secondaires au Collège Saint Jean (CSJ) des Cayes (2001-2008). Dès son plus jeune âge, il a développé un goût particulier pour la lecture et l’écriture ; c’est pourquoi après avoir réussi les examens officiels de...

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago