Note de Radio Télé Kiskeya

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2961 views
Time to
read
3’

Radio Kiskeya

La direction générale de Radio Télé Kiskeya porte à la connaissance du public en général, des fidèles auditeurs/trices, téléspectateurs/trices, commanditaires et amis de la station en particulier, que ses studios sis au No 42 de la rue Villemenay, à Port-au-Prince, ont été dévastés par un terrible incendie survenu dans la soirée du vendredi 21 décembre 2018.

D’une forte intensité, le feu a d’abord éclaté dans une maison du voisinage avant d’atteindre avec une vitesse fulgurante les locaux de la station, causant des pertes inestimables. Les sapeurs-pompiers de Port-au-Prince ayant mis un temps exagérément long à répondre aux SOS lancés, l’incendie a pu finalement accomplir son œuvre destructrice. L’arrivée sur place des pompiers de Delmas a pu tout de même empêcher que le bâtiment entier disparaisse dans les flammes.

Les opérations des pompiers touchaient à leur fin quand le président de la république, M. Jovenel Moïse, a présenté au téléphone ses sympathies au directeur général de la station, Marvel Dandin. Il a du coup annoncé avoir passé des instructions pour que toutes les mesures soient prises en vue de la reprise rapide des émissions de Radio Télé Kiskeya. Accourus sur les lieux, le premier ministre Jean-Henry Céant et le ministre de la culture et de la communication, Jean-Michel Lapin, se sont engagés dans le même sens.

Etaient également sur place, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Jean Roudy Aly, les secrétaires d’Etat à la communication et à la sécurité publique, respectivement Eddy Jackson Alexis et Ronsard St-Cyr, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard, le directeur central de la police administrative (DCPA), l’inspecteur général Carl-Henry Boucher, ainsi que le maire de la capitale, Youri Chevry.

La direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a sur-le-champ diligenté une enquête dont Radio Télé Kiskeya souhaite -contrairement au sort insultant de l’enquête judiciaire sur la fusillade ayant visé la façade principale de la station, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2015- l’aboutissement effectif par la détermination objective des causes exactes du sinistre et un éclairage édifiant relativement aux zones d’ombre qui entourent les circonstances et la gestion de ce psychodrame. Nous faisons particulièrement référence à l’arrivée des pompiers sur les lieux plus d’une heure et demie après le début de l’incendie et au fait qu’ils ignoraient la localisation exacte de Radio Kiskeya.

1-Tout en remerciant les autorités pour leurs offres de soutien, Radio Télé Kiskeya souhaite que des dispositions soient plutôt prises et des ressources conséquentes mobilisées en vue de doter au plus vite les pompiers des moyens indispensables à des interventions rapides et efficaces à l’échelle nationale, conformément à leur mission capitale de service public d’urgence.

2-L’évaluation des dégâts est engagée.

3-La reprise des émissions, même dans des conditions limitées, est à l’étude.

4-Des initiatives sont en cours en vue d’assurer la concrétisation, dans des conditions optimales et dans la transparence la plus totale, de l’effort de solidarité lancé spontanément pour la reconstruction de la station et auquel se sont déjà joints autant d’individus que de groupes organisés.

5-Des dispositions sont prises en vue d’engager des discussions avec les représentants de divers secteurs, dont le secteur privé des affaires, disposés à contribuer à l’effort de la reconstruction.

Radio Télé Kiskeya exprime ses profonds remerciements aux confrères de la presse parlée, écrite, télévisée et électronique, aux commanditaires, aux auditeurs/trices, téléspectateurs/trices, aux officiels des différents pouvoirs et représentants des corps constitués de l’Etat, aux pompiers de Delmas, de Pétion-Ville, de Carrefour et de l’Aéroport, à SAM Ambulance, aux leaders religieux, représentants du secteur patronal et du commerce informel, aux dirigeants de partis politiques, d’organisations syndicales, ouvrières, paysannes, féministes, des droits humains et d’autres groupes de la société civile, aux artistes, artisans, intellectuels et universitaires pour leurs marques de sympathie à l’endroit de la station en cette très douloureuse circonstance. Elle en profite pour réaffirmer à tous et à toutes sa ferme détermination à incarner la même philosophie de média indépendant, de service public, attaché à l’éthique de l’exercice de la profession, et à poursuivre, inlassablement, le combat en faveur de la démocratie, de l’état de droit, du progrès économique, de la justice sociale, de la moralisation de la vie publique, de la modernité institutionnelle, de la disparition de toute forme de discrimination, contre le cycle infernal de la corruption et de l’impunité pour qu’Haïti soit enfin synonyme d’inclusion, de cohabitation sociale, de paix, de sécurité, de stabilité et de réponse intelligente aux grands défis du monde contemporain.

Port-au-Prince, le 26 décembre 2018.

Marvel Dandin, Directeur Général et Secrétaire du Conseil d’Administration de Radio Kiskeya S.A
Liliane Pierre-Paul, Directrice de Programmation, Vice-Présidente du Conseil d’Administration de Radio Kiskeya S.ARad

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
10 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 11 mois ago