La Croix pèlerine et l’icône de Marie Salus Populi Romani en Haiti

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
847 views
Time to
read
2’

La croix des JMJ arrive chez nous aujourd’hui dans un moment où la jeunesse est en plein désarroi. Elle vit de profondes angoisses devant un avenir qui parait très sombre auquel l’on ne voit pas d’issue. C’est pourquoi beaucoup de nos jeunes quittent le p

Toute une cérémoniale a été organisée et à l’aéroport international Toussaint Louverture et à l’église Notre-Dame d’Altagrâce de Delmas, en présence de l’ambassadeur du Panama, Xiomara Perez, et le directeur général du ministère des Cultes, Evens Souffrant. Cette Croix de bois appelée aussi « Croix de l’année sainte », symbole de l’amour de Dieu qui vient nous dire de garder l’espoir, va parcourir, du 11 au 25 novembre, dans le cadre d’un pèlerinage dans les différents diocèses du pays. 
Depuis la naissance du mouvement JMJ, c’est la première fois que la croix arrive en Haïti. Mgr Ducange Sylvain, dans ses propos de bienvenue, fait remarquer que  la croix des JMJ est venue circuler dans un pays qui vit de tensions sociales : tensions qui sèment beaucoup d’inquiétudes et de peur dans le cœur d’un peuple aussi croyant.
« La croix des JMJ arrive chez nous aujourd’hui dans un moment où la jeunesse est en plein désarroi. Elle vit de profondes angoisses devant un avenir qui parait très sombre auquel l’on ne voit pas d’issue. C’est pourquoi beaucoup de nos jeunes quittent le pays pour aller assurer d’autres croix où le ciel leur paraît peut-être plus clément », a rappelé le prélat.
Pour le cardinal, c’est Jésus-Christ lui-même qui vient nous visiter. « La Croix pèlerine est le signe de la victoire du  Christ sur tout ce qui nous empêche de vivre en digne fils de Dieu : comme le péché, la misère, la mort », a prêché le cardinal Langlois qui a invité les jeunes à fixer leur regard sur Jésus à travers cette croix ainsi que sur la Vierge Marie qui est au cœur des JMJ.
L’icône de Marie Salus Populi Romani, voulue par le Pape Jean-Paul II en 2003, instigateur des JMJ, est le signe de la présence maternelle de Marie aux côtés des jeunes, appelés, comme l’apôtre Jean, à l’accueillir dans leurs vies.
Mgr Nugent Eugène dit espérer que le pèlerinage de la croix ravivra notre espérance. Le nonce rappelle que tout Haïtien, particulièrement les jeunes, a pour responsabilité de veiller les uns sur les autres. Les jeunes doivent s’impliquer davantage pour changer le destin de leur pays, dit-il. « Le pays a besoin de vous, il faut sortir de l’immobilisme, de  la passivité », a exhorté le prélat.
La Croix pèlerine ainsi que l’icône de Marie Salus Populi Romani ont déjà pris la direction du département des Nippes où le pèlerinage va durer du 12 au 14 novembre.  Les symboles des JMJ reviendront le 14 novembre à l’archidiocèse de Port-au-Prince pour séjourner jusqu’au 16 novembre. Du 16 au 19, ils seront au diocèse  des Gonaïves. L’archidiocèse du Cap-Haïtien les accueillera du 19 au 22 novembre. Puis, ce sera le tour du diocèse de Fort-Liberté (22 au 25 novembre).
Le 25 novembre à 10h, les autorités ecclésiastiques vont procéder à la remise de la croix, sur la frontière entre Ouanaminthe et Dajabón, à la République dominicaine.
Notons que ce pèlerinage a pour objectif de promouvoir et sensibiliser les jeunes de la région et particulièrement ceux d’Haïti dans le but de les encourager à la participation à la JMJ de Panama qui se déroulera du 22 au 27 janvier 2019.
Edrid St Juste source le nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago