L’Église catholique condamne l’assassinat du père Joseph Simoly

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
1439 views
Time to
read
3’

« C’est dans la plus grande consternation que l’archevêché de Port-au-Prince a appris la nouvelle du crime odieux perpétré sur la personne du père Joseph Simoly le jeudi 22 décembre, à l’entrée de sa résidence. La machine à broyer des vies continue sa cou

« C’est dans la plus grande consternation que l’archevêché de Port-au-Prince a appris la nouvelle du crime odieux perpétré sur la personne du père Joseph Simoly le jeudi 22 décembre, à l’entrée de sa résidence. La machine à broyer des vies continue sa course folle en emportant sur son passage  un prêtre catholique qui a dévoué toute sa vie à la cause de l’Évangile », a réagi Mgr Ducange Sylvain, administrateur apostolique Sede vacante de Port-au-Prince, dans une note qui condamne le meurtre du révérend père Joseph Simoly.
« Nous exprimons notre plus vive réprobation face à cet assassinat qui vient allonger la longue liste des femmes et des hommes arrachés brutalement à l’affection des leurs », a poursuivi le prélat qui, au nom de l’Église, demande à la justice de mettre tout en œuvre en vue d’appréhender les auteurs de ce crime crapuleux pour qu’ils répondent de leur forfait. 
Pour l’Église catholique, « la dignité d’une nation dépend de sa capacité de rendre justice aux victimes et châtier avec la plus grande rigueur ceux qui portent atteinte au bon fonctionnement du corps social, et surtout ceux qui s’arrogent le droit de s’en prendre à des vies. Rien n’est plus sacré que la vie, don inestimable de Dieu ».
« Cette triste nouvelle nous a tous choqués. Nous sommes tous consternés par cette perte. La justice doit faire tout ce qui est possible pour retrouver les traces des auteurs. Il faut faire tout ce qui est possible pour empêcher que ce genre de situation se reproduise », a déclaré le cardinal Chibly Langois, joint par le journal vendredi peu après 1 heure p.m. Le cardinal Chibly Langois en a profité pour présenter ses sympathies à la famille du défunt, aux proches et à tous ceux et toutes celles que ce deuil attriste.
Le révérend père Joseph Simoly, 54 ans, est mort de manière tragique, laissant une mère et un père dans la plus grande  tristesse. Assombris, leurs larmes ne tarissent pas. « Nous avons reçu la nouvelle avec un choc immense », a témoigné l’un des petits frères du révérend. Gabriel Simoly fait savoir que « c’est toute la famille qui est plongée dans une profonde tristesse ». Il a par ailleurs mis fin à la rumeur selon laquelle son père serait mort suite à la nouvelle. La famille pleure. Une plainte a été déposée ce vendredi à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). La famille exige qu'une enquête soit ouverte.
Le père Joseph Simoly, pour certains confrères apostoliques, était un modèle. Vicaire dominical à la paroisse de Sacré-Cœur de Turgeau, il a été l’un des rares prêtres haïtiens à détenir une spécialisation dans la doctrine mariale. Il a passé quatre ans à Rome, versé dans les études de Mariologie. C’était un homme très populaire dans le milieu catholique.
« C’était un confrère, un frère, un ami. Nous partageons la même idéologie, celle centrée sur la Vierge Marie », a commenté le père Frantzy Petit-Homme pour qui ce crime n’a pas d’attribut. 
« Je me sens ravagé », a exprimé le curé de la paroisse universitaire Notre-Dame de l’Immaculée Conception de l’Hôpital de l’université d’État d’Haïti (HUEH).
Avec cette brutale disparition, c’est toute l’Église qui est éprouvée. « Nous présentons nos sympathies à la famille et à tous ceux qui sont affligés par ce départ inattendu. Nous demandons au Seigneur, le Dieu de l’Espérance dont nous nous préparons à célébrer la venue en ce temps de l’Avant, et par l’intercession de la Vierge Marie dont le père Simoly était un fervent dévot, de l’accueillir dans sa demeure éternelle », a écrit le bureau du Monseigneur Ducange Sylvain.
« Que l’image de Dieu dans chaque femme et chaque homme de notre pays soit respectée et que l’amour triomphe de la violence aveugle qui poursuit son œuvre destructrice dans notre société. Que la lumière de la justice illumine les ténèbres de l’impunité pour que la paix et la sérénité puissent habiter le cœur de tous », a-t-il ajouté.
Le père Joseph Simoly, très connu dans le milieu catholique, a été attaqué le jeudi 21 décembre par trois individus armés circulant à moto sur la route de Frères (commune de Pétion-Ville), non loin de son domicile. Transporté d’urgence à l’Hôpital de la communauté haïtienne (HCH), la victime, qui a reçu plusieurs balles, n’a pas survécu à ses blessures.
En marge d’une séance de distributions des matériels au pénitencier national, le protecteur du citoyen Me Renan Hédouville dit condamner l’assassinat perpétré sur la personne du révérend père Joseph Simoly. Il exige aux autorités policières d’ouvrir une enquête afin d’appréhender les responsables de ce crime.
Edrid St Juste source le nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago