Campagne pour éliminer la malaria dans le grand Sud

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
580 views
Time to
read
1’

Pour le moment, plus de 432 000 moustiquaires, munies de produits chimiques, notamment d'insecticides,  seront distribuées auprès des populations de plus d'une cinquantaine  de communes du grand Sud, informe le ministre de la Santé publique et de la Population. "Combatrre la malaria constitue une grande priorité pour l'Etat haïtien", explique Marie Greta Roy Clément, situant cette  campagne dans la logique de la Caravane du changement lancée par le président Jovenel Moïse. 
Actuellement, "deux Haïtiens sur mille" vivent avec la malaria. Cette maladie est "endémique" seulement en Haïti et en République dominicaine dans la région de la Caraïbe, informe la ministre, qui a rappelé qu'en 2015, Haïti, comme d'autres pays, avait pris l'engagement de mener la lutte visant l'élimination de la malaria avant 2020. La ministre salue la "solidarité agissante" des acteurs de la communauté internationale pour leur appui à cette campagne qui va au bénéfice du peuple haïtien.
 Il reste l'un des secteurs les plus importants dans la vie des citoyens, pourtant peu de moyens sont accordés à la santé dans le budget national. "On y accorde peu d'importance", déplore le maire principal de la ville, Jean Gabriel Fortuné qui salue et encourage cette campagne dans le Sud.  L'occasion pour lui d'en appeler à la participation mais surtout à  l'implication des collectivités pour la grande  réussite de cette initiative. 
 Pour sa part, le directeur de la Santé publique dans le Sud, Clifford Gauthier,   estime qu'il s'agit d'un "bon pas" pour le pays d'engager la lutte contre la malaria. Cette dernière avait déjà atteint, en 2016, environ " 21 000 " individus dans le pays, contre  plus de " 10 000 " autres cas qui ont été confirmés pour le premier semestre de cette année. Pour le département du Sud (où des cas de malaria sont repérés dans dix communes), les spécialistes ont confirmé, entre janvier et juin, plus 4 000 cas sur un effectif de plus de 21 000 testés, d'après les chiffres avancés par le directeur départemental de la Santé. Plus que jamais préoccupé par le développement de la situation, il en a profité pour appeler à la conscience citoyenne en vue d'aider à combattre ce fléau en se protégeant contre les moustiques.
Le représentant de l'Organisation haïtienne de marketing social pour la santé (OHMASS), Frédéric Persoons, évoque les efforts du ministère de la Santé et d'autres institutions sanitaires dans la quête de l'élimination de la malaria dans le pays. En 2012, il souligne que "trois millions" de moustiquaires ont été distribuées dans le pays, pour supporter les gens à combattre les moustiques qui provoquent également d'autres maladies.
Les enfants et les femmes enceintes ont un système de défense plus fragile qui, du coup, les expose plus facilement au virus de la malaria. Soulignons que cette deuxième vague de campagne concernera aussi le département de l'Artibonite.
Worlgenson Noël source Le Nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago