IDE dans le monde : la République Dominicaine, championne de la Caraïbe à $2.4 milliards

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
529 views
Time to
read
1’

La Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) a rendu public son dernier rapport sur l’évolution des investissements directs étrangers (IDE) dans le monde. Une analyse faite de ce rapport révèle clairement que la République Dominicaine (RD) continue d’être la championne de la Caraïbe en matière de réception des IDE.
En effet, les IDE  captés par la RD sont passés de $2,205 millions en 2015 à $2,407 millions en 2016, soit une progression d’environ 9%. Derrière la RD nous retrouvons la Jamaïque avec des IDE de l’ordre de 856 millions de dollars en 2016, soit une baisse de 69 millions par rapport à 2015 ; les Bahamas 522 millions de dollars d’IDE, soit une progression de 28% par rapport à 2015 et la Barbade qui  a fait un sursaut pour avoir capté 228 millions de dollars en 2016 contre 69 millions en 2015, soit progression de plus de 200%.
Au niveau mondial, selon les données fournies par la CNUCED dans son dernier rapport, les IDE ont chuté de 2% dans l’économie mondiale pour atteindre 1.75 trillions de dollars en 2016 contre  1.77 trillions en 2015.
Les Etats-Unis ont repris leur place depuis 2015 comme le numéro 1 mondial en matière de réception d’investissements directs étrangers, soit 391 milliards de dollars captés par les USA en 2016. L’Angleterre a surpris tout le monde, malgré le Brexit, et a devancé la Chine en 2016 avec ses 254 milliards de dollars captés en IDE, contre seulement $ 134 milliards pour la Chine. Il faut mentionner que les IDE au Royaume Uni ont progressé de plus de 600%, alors que ceux de la chine ont reculé de 1.4%.
 Le seul pays d’Afrique qui figure dans la liste des 20 économies qui reçoivent le plus des IDE est l’Angola avec ses 14 milliards de dollars captés en 2016, mais il y a beaucoup d’autres pays d’Afrique qui font des efforts et qui ont vu progresser nettement leurs IDE. C’est le cas par exemple de Rwanda de Nigeria et de l’Afrique du Sud.
En ce qui concerne Haïti, les résultats sont encore lamentables. En effet, les investissements directs captés par l’économie haïtienne ont chuté de près de 2% pour atteindre 104 millions de dollars en 2016. Cependant pour 2017, les perspectives sont prometteuses, surtout avec l’acquisition de la DINASA par une compagnie française. Donc en principe, on devrait enregistrer pour la première fois une progression de plus de 100% des IDE captés par l’économie haïtienne en 2017 et on espère que l’Administration Moise-Lafontant prendra toutes les mesures nécessaires en vue de maintenir cette tendance à la hausse pour 2018, car ces investissements jouent un rôle fondamental dans le développement de toute économie.
Riphard Serent, MPA / Economiste - Radio Vision 2000

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago