Foire du livre au Collège Externat Saint Joseph des Cayes

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
1684 views
Time to
read
1’

Inciter les jeunes à lire et valoriser ce qui est nôtre ont été les objectifs visés par les élèves de Rhéto du Collège Externat Saint joseph (CESJ) pour la première édition de la Foire du livre organisée au dit local de cette institution le samedi 27 Mai 2017. Une foire animée par les musiques DJ les plus courantes en Haïti.
Le samedi 27 mai 2017, les élèves de Rhéto du Collège Externat Saint Joseph des Cayes ont organisé une foire du livre au sein de leur établissement scolaire de 9h à 4h sous le thème de : «  Valorisons ce qui est nôtre ! »
Vente de livres par les éditions C3 et l’Alliance Française des Cayes, Expositions de produits artisanaux, jeux de domino, marelle et de saut à la corde, consommation de nourriture créole ; un package rempli pour satisfaire entre autres, les amants du livre et les enfants qui ont pris part à cette activité.
« Inviter les jeunes à faire un retour vers les livres et valoriser ce qui est à nous, voilà ce que nous recherchons à travers cette activité » a lancé tout enthousiasmé Francesca Noël, présidente de la Rhéto A et membre du staff organisateur de l’activité.
De son côté, la présidente de la Rhéto B, Judeline Léro a mis l’accent sur les efforts déployés par les membres du staff et surtout la solidarité et la synergie dégagées entre les deux classes pour la réalisation de l’activité qu’elle considère comme un succès.
Nivrose Forestal, membre du Club Phénix de Toastmasters International dans la ville des Cayes et femme entrepreneure. PDG de Tatoune store et de Tachou restaurant avec son slogan « Le plaisir de manger au naturel », invitée à l’activité pour permettre aux participants de consommer de la nourriture locale a fait un bilan positif de l’activité toutefois certains points méritent d’être révisés pour une prochaine fois :« Respect de l’heure, bonne organisation, déplacement en grand nombre des jeunes, les jeux étaient intéréssants, disponibilité de nourriture locale mais l’animation musicale n’était pas appropriée.»
Si l’autre disait pour mériter l’estime, il ne suffit pas de réaliser de grandes choses, il suffit de les avoir tentées. Nous disons que ces jeunes filles ont essayé et ont réussi. Cependant, l’animation musicale reste à désirer.
James NONÇANT - lavilledescayes.com

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago