Haïti présente aux Championnats du monde de ski

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
509 views
Time to
read
1’

Céline Marti, la skieuse suissesse-haïtienne
Elle est la seule femme de l'équipe... Née en Haïti, Céline Marti est adoptée par un couple suisse, à l'âge de 7 mois. Mais quand Jean-Pierre Roy, Président de la Fédération haïtienne de ski lui propose de rejoindre l'équipe, elle n'hésite pas. Haïti est en elle.
"C'est une fierté de pouvoir représenter ce pays qui malheureusement souffre énormément, mais qui est aussi tellement magnifique, qui a plein de richesses et dont les gens ont une richesse intérieure et une joie de vivre exemplaires". 
Vivant à Genève, la jeune femme qui est monitrice de ski, a eu quelques difficultés pour s'entraîner, en raison du manque de neige. Mais qu'à cela ne tienne, la motivation étant bien là, elle se qualifie, en décembre, pour le slalom et le slalom géant des Championnats du monde. "C'est plus compliqué, je me retrouve avec des jeunes de 20 ans, alors que moi, j'ai bientôt 40 ans. Mias je pense être assez jeune dans la tête et dans le corps pour oser faire ça" confiait-elle, il y a quelques jours à la RTS, Radio Télévision suisse. La skieuse s'élancera pour le slalom géant le 13 février prochain. 
Un pari fou... Réussi !
Après le tremblement de terre qui secoue le pays, en 2010, Jean-Pierre Roy décidé de créer la Fédération de ski haïtienne. Un rêve fou, porté par la volonté de faire parler de son île natale. "Je voulais montrer au monde qu'Haïti était capable de se relever" reconnaîtra-t-il. Il espère aussi attirer l'attention sur un projet qui lui tient à coeur : "L'or blanc pour Haïti" mettant en avant deux ONG, le Secours populaire et Alima, qui lutte contre le choléra dans le pays. 
Jean-Pierre est un skieur amateur mais il est prêt à tout pour aller au bout de son pari. Après avoir obtenu l'aval de la Fédération internationale de ski, la Fédération haïtienne voit le jour. 
La fierté de tout un peuple...
L'aventure continue donc pour Jean-Pierre Roy. En février 2011, il participe aux championnats du monde de ski alpin, en Allemagne, après sa qualification à Chamonix.
Ce skieur du dimanche, vivant à Paris, montre alors toute la ténacité et la volonté qu'il reconnaît à ses compatriotes. Il termine 99ème de la compétition, dernier, mais le plus important est ailleurs...
C'est tout le pays qui est fier...
Le peuple haïtien le surnomme alors "Rasta Piquet", en référence au film "Rasta Rockett" qui retrace, avec humour, l'aventure de l'équipe jamaïcaine de bobsleigh aux Jeux Olympiques de Calgary, en 1988.
L'équipe haïtienne de ski est née et elle continue de vivre son rêve...
Yasmina Yacou source Guadeloupe 1e

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago