Selon Danton Léger: Les accusations portées contre la DIGICEL se révèlent fondées

Publié
2 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
568 views
Time to
read
<1’

Selon  le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Jean Danton Léger, le dossier de la DIGICEL ne sera pas classé sans suite. Le chef du parquet a confié   jeudi 1e decembre que les  accusations portées contre  la compagnie de Marteen Boute d’après  lesquelles Digicel aurait  publié sur son réseau, certains résultats des élections du 20 novembre dernier, en violation flagrante du décret électoral, ont un certain fondement. 
Comme convenu Marteen Boute, président directeur General de la Digicel , s’est rendu au parquet pour une seconde convocation. Contrairement à la première fois, c’est Me Danton Leger qui a auditionne le responsable de la compagnie. Marteen Boute n’a pas voulu faire de déclaration aux journalistes présents
Par ailleurs, Danton Leger  menace de lancer un mandat d’amener contre le directeur de Radio Timoun, Yves Pierre Louis. Ce dernier a, pour une seconde fois,  boudé l’invitation du parquet lui demandait de venir s’expliquer sur les menaces de mort et les incitations à la violence proférées sur les ondes de la station qu’il dirige. 
A noter que ces agissements ont coïncidé à la tenue de violentes manifestations dans les rues.  
Jean Danton Léger se dit déterminé à faire appliquer la loi contre tous les auteurs de troubles à l’ordre public ou d’actes de vandalisme durant des manifestations illégales.
HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago