Jude Célestin courtise les électeurs de l’Ouest

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
475 views
Time to
read
2’

«À présent, dans le pays, tout est prioritaire, mais je m’attaquerai d’abord à la pauvreté, au chômage et au désespoir qui poussent la jeunesse vers d’autres cieux. Je vais combattre l’exclusion et garantir à tous un avenir meilleur », voici l’essentiel du message du leader de LAPEH, Jude Célestin, lors de ces deux tournées. Que ce soit en tête à tête avec les journalistes ou sur une estrade devant la foule, il essaie de convaincre les gens en leur disant qu’il faut « oser » pour arriver à changer la donne. 
Toujours accompagné d'anciens candidats à la présidence, dont Sauveur Pierre Étienne, Éric Jean-Baptiste…, Jude Célestin a, à sa manière, vendu son programme pour les cinq ans de sa présidence s’il accède à la magistrature suprême de l’État. Jude Célestin n’a pas hésité à qualifier de « mensonge » la proposition de Jean Henry Céant stipulant que Renmen Ayiti va créer 100 000 emplois dans les cent premiers jours. Ou de demander ironiquement à Jovenel Moïse si « la terre, le soleil et les gens n’existaient pas avant. Surtout pendant les cinq années de Martelly au pouvoir ».
Défilé des partisans de Jude Célestin jusqu’au Bel-Air
À l’approche de la dernière ligne droite, les candidats en campagne essaient de prendre le dessus et  s’assurer la victoire. Jude Célestin s’est adjugé une deuxième marche dans les rues de la capitale après celle du 9 septembre. 
Celle-là est moins longue, car la foule partait du Champ de Mars pour arriver au Bel-Air, là où le leader de LAPEH allait délivrer son message dédié aux gens qui habitent les ghettos. « Ma présence ici, c’est pour vous témoigner toute l’attention que je vous porte. En guise d’une arme, je veux vous donner une opportunité de réussir honnêtement. D’autres possibilités au lieu d’une arme à feu pour que vous puissiez faire d’autres choix », a déclaré Jude Célestin. 
L’ancien directeur du Centre national des équipements (CNE) a misé sur ses réalisations pendant qu’il était à la tête de cette institution. « Ceux qu’on appelait bandits, nous les avons placés sur des bulldozers, des camions et des tracteurs », a-t-il avancé, ajoutant au passage qu’il va poursuivre cette initiative dans sa logique « un jeune, un métier, un avenir ». « Nous allons ouvrir des centres de formation professionnelle et nous nous engageons à octroyer 20 000 bourses sur cinq ans », promet le candidat. 
Formation de médecins en deux ans : Jude Célestin justifie
Le candidat a tenté de justifier ce que certains considèrent comme une boulette qu’il aurait commise lors du débat organisé par le GIAP.  « Médecin n’est pas forcément docteur. Et je n’ai jamais dit que j’allais former des docteurs en deux ans. Mais des médecins. Ce que nous voulons, c’est former des médecins sur une période de courte durée pour desservir ceux qui souffrent dans les sections communales qui ne disposent pas d’hôpital », a-t-il expliqué. 
Sous mon gouvernement, lit-on sur la page Facebook du candidat à la présidence de LAPEH, des jeunes Haïtiens des milieux ruraux recevront une formation paramédicale afin d'apporter les premiers soins aux gens vivant dans ces zones les plus reculées du pays. Ils pourront, entre autres, sensibiliser les populations aux règles d'hygiène, faire de la médecine préventive et du planning familial.
Ricardo Lambert source le nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago