Luckner Bruno et associé arrêtés pour possession de drogue

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
479 views
Time to
read
3’

 Luckner Bruno, personnalité bien connue du monde Entertainment haïtien en Floride, a été arrêté le dimanche 11 septembre 2016, pour possession de drogue, en compagnie d’un associé identifié sous le surnom de «Backup», très présent également dans les soirées dansantes animées en diaspora par les groupes compas.
Âgé de 50 ans, Bruno qui a récemment intégré la direction administrative de la formation compas KLASS, à titre de manager pour suppléer l’agent Hervé Bastien (dit-on, retenu certaines fois par ses activités professionnelles en tant qu’enseignant), était remarqué samedi soir (10 septembre) à 1st KLASS CAFE (ancienne location de Marabou Café) à Pembroke Pines, lors de la soirée retour du groupe, après plus d’un mois d’absence en Floride.
L’homme qui occupait dans le passé la fonction de manager au sein des formations défuntes D’Zine et HangOut, se trouvait dans le siège passager Avant du véhicule piloté par le nommé ‘Backup’, lorsque des agents en couverture (undercover agents) s’étaient lancés à leur poursuite.
Il semblerait que les agents fédéraux étaient bien au courant d’une transaction imminente qui allait se dérouler entre les deux associés et un client régulier. Selon une source fiable, le véhicule piloté par «Backup» était suivi de près par une voiture ‘undercover’.
Ayant remarqué le véhicule suspect, ‘Backup’ aurait appuyé fort sur l’accélérateur pour tenter de fuir, jusqu’à brûler plusieurs feux rouges avec une vitesse excessive. Mais en vain, puisqu’ils ont été interceptés plusieurs blocks plus loin par d’autres agents fédéraux.
S’il faut croire notre source, 5 kilos de cocaïne ont été découverts dans le véhicule appartenant à « Backup » et piloté par ce dernier. Arrêtés dans le comté de Broward,
Bruno et ‘Backup’ ont été emmenés à ‘Miami FDC’ ( Miami Federal Detention Center) dans le comté de Miami-Dade pour possession de drogue. On comprend pourquoi ces deux hommes étaient aux abonnés absents le dimanche 11 septembre à FIU North Stadium, lors de la soirée de clôture de la première édition du championnat amateur de football « SUPER 8 Cup
», animée par les groupes dISIP et Klass.
Les deux associés étaient comparus la journée du lundi 12 septembre devant un magistrat de la cour fédérale de Miami (Miami-Dade Federal District ). Si le magistrat a jugé nécessaire de ne pas accorder de la liberté provisoire au nommé ‘Backup’ qui pilotait le véhicule, par contre l’accusé Luckner Bruno peut obtenir une liberté provisoire, moyennant un cautionnement de $650.00.00.
Jusqu’au moment où nous écrivions ces lignes (mercredi 14 septembre), l’homme qui, très souvent, fait péter plusieurs bouteilles de champagne et d’Hennessy lors des soirées haïtiennes dans les clubs de Floride, était encore incarcéré au ‘Miami FDC’ ( Miami Federal Detention Center). Identifié au ‘Register Number:09513-104, Luckner Bruno, doit, entre autres, déposer $250,000.00 (argent liquide/cash money) et trouver des personnes ayant accepté de mettre en garantie leur propriété résidentielle totalisant une valeur marchande d’au moins $300,000.00. Bruno étant considéré comme une personne « au risque d’évasion ».
Selon le document d’arrestation (numéro temporaire : 16-3234-Simonton), les charges retenues contre Luckner Bruno sont : complot en vue de distribuer de la cocaïne et possession de cocaïne avec intention de la distribuer.
Le procureur fédéral dispose de 30 jours (à partir de la date d’arrestation) pour mettre en accusation les accusés. Passé ce délai, en vertu de la loi américaine,
le gouvernement n’aura d’autre choix que de les relâcher.
Un avocat très connu de la communauté haïtienne familier avec des dossiers de ce type, tout en requérant l’anonymat, a émis les commentaires suivants : «je veux croire que les deux hommes ont été apparemment piégés par quelqu’un, soit l’acheteur qui avait sollicité la drogue ou du moins quelqu’un de leur entourage (un snitch) qui était au courant de la transaction. Une autre possibilité , c’est que le gouvernement pouvait être bien imbu de leur activité criminelle depuis des années, et attendait le moment opportun pour les prendre la main dans le sac. »
« Je suis sûr que le nommé ‘Backup’ ne pourra pas s’en sortir facilement, parce que c’est lui qui pilotait le véhicule dans lequel la drogue a été trouvée. Quant à Bruno, il ne faut pas croire non plus qu’il a une bien meilleure chance de recouvrer sa pleine et entière liberté.
Le fait qu’il était dans le véhicule, il est considéré comme conspirateur, ce qui n’est pas une mince affaire. Ensuite, l’argent qu’il doit verser comme garantie pour sa libération provisoire doit être ‘clean money’, non pas l’argent de la drogue. La personne qui doit verser la somme pour sa libération doit prouver la provenance de l’argent en bonne et due forme. »
Notre homme de loi conclut pour dire : « On ne sait jamais, puisque nous n’avons pas tous les détails relatifs à leur arrestation. Si le procureur peut prouver que Bruno était le détenteur de la drogue, et s’il a été en plus déjà arrêté dans le passé pour la même raison, il faut croire qu’il (Bruno) aura besoin d’une batterie d’avocats pour le défendre. À défaut, ce serait de la
peine maximale, au moins 20 ans d’emprisonnement. »
La cocaïne est un marché très lucratif. Cette drogue génère près de 65 milliards de dollars par an aux USA, selon les statiques. « Le coût d’un kilo de cocaïne dans un pays comme la Colombie ou le Mexique est de 2.198 dollars, mais dans des villes de l’intérieur des États-Unis ou en Europe il s’achète jusqu’à 97.400 dollars”, avait déclaré en 2012, Genaro García Luna, Secrétaire de la Sécurité du Mexique, lors d’un forum international sur l’insécurité à Ciudad Juarez, la ville la plus meurtrière du Mexique.
Dessalines Ferdinand - source Le Floridien

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago