9 Octobre: Le CEP met les bouchées double

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
249 views
Time to
read
2’

 Nous sommes à jour J-33 des élections. Peu à  peu, le pays se rapproche du 9 octobre. Même si on ne sent pas encore la fièvre de la campagne électorale, les cinq principaux candidats à la présidence se remuent. A Port-au-Prince comme dans des certaines villes de province, ils appellent les électeurs à voter pour eux. Si certains sont encore sceptiques, Daly Valet, conseiller politique de Jocelerme Privert et responsable des affaires électorales, leur fait savoir que seule une catastrophe naturelle pourrait empêcher la tenue du scrutin. Pour le CEP, ce n’est qu’une question de temps. 
Pour le moment, c’est surtout dans les médias et sur les réseaux sociaux que la campagne électorale bat son plein. Les candidats à la présidence qui ont le plus de moyens économiques comme Jovenel Moïse et Jude Célestin utilisent des hélicoptères  pour se déplacer plus rapidement à travers le pays. Moïse Jean-Charles se retrouve actuellement aux États-Unis, Maryse Narcisse continue de vivre dans ses pensées sa dernière sortie triomphale avec Jean-Bertrand Aristide et Jean-Henry Céant se repose de son succès dans la Grand'Anse.
Parallèlement sur le net, des gens alimentent une rumeur qui laisserait croire que le chef de l’Etat aurait, dans une rencontre, évoqué la possibilité d’un report des élections. « C’est faux. Archi-faux. Au moment où je vous parle, je suis à une réunion avec le président Privert sur la tenue des élections », a formellement démenti Daly Valet joint au téléphone par Le Nouvelliste.
« Nous travaillons sur les élections. Ce matin encore (vendredi dernier), j’ai eu une rencontre avec les membres du CEP », a rassuré le responsable des élections au palais national. « Nous venons juste de prendre une décision consistant à décaisser 11 millions de dollars pour le CEP », a avancé M. Valet.
Selon lui, il n’existe aucune difficulté qui laisserait penser à un report des élections fixées au 9 octobre. « Les élections auront lieu le 9 octobre, à moins qu’il y ait une catastrophe, ce qui ne dépend pas de notre volonté », a-t-il dit. Selon Daly Valet, le président provisoire Jocelerme Privert n’a jamais évoqué dans aucune rencontre un éventuel report des élections. « Tout est en place pour la tenue régulière des élections », a-t-il soutenu.
« Nous sommes sur la bonne voie. Le plan de sécurité électorale est quasiment prêt. Les fonds haïtiens pour financer les élections sont aussi en cours de décaissement. Donc, rien à craindre. La population doit se préparer à aller voter à la date prévue du 9 octobre », a-t-il aussi dit sur sa page FaceBook.
Les membres du CEP, quant à eux, mettent les bouchées doubles. « Nous n’avons aucun souci, aucune préoccupation, aucun doute… Jusqu’à présent, je ne vois rien qui pourrait empêcher la tenue des élections le 9 octobre », a déclaré au Nouvelliste le conseiller électoral Frinel Joseph lundi soir. Alors qu’il était encore en réunion (8h30 p.m.) avec les autres conseillers électoraux au moment de l’interview, il a fait savoir au Nouvelliste que la machine électorale ne s’arrêterait pas.  
« Les maquettes des bulletins de vote sont actuellement sous presse; entre le 17 et le 19 septembre tous les matériels sensibles seront au pays, les materiels non sensibles sont déjà en Haïti, la formation des grands formateurs a déjà terminé, les décaissements de fonds sont faits normalement… », a énuméré le trésorier du CEP. Il a annoncé des changements au niveau de certains BEC et de certains BED d’ici cette semaine. 
Robenson Geffrard source le nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago