Pour faciliter l'éducation d'enfants handicapés en Haïti

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
304 views
Time to
read
1’

« Je suis très excité. Ça va être la première école, et la première et le seul édifice du pays qui va être accessible aux [fauteuils roulants], qui va avoir les portes plus larges, les comptoirs plus bas », affirme M. Henri.
Son objectif est de ramener vers les chemins de l'école des enfants touchés par le séisme de 2010. « On veut vraiment pousser l'éducation. Plusieurs de ces jeunes ici n'ont aucun accès aux écoles ou ils n'ont pas les moyens d'aller à l'école », dit-il.
À travers la construction de cette école, le photographe de Moncton souhaite répondre aux besoins des gens de la région. « Ce n'est pas seulement se dire : "Je vais aller dans un village te bâtir une école". On travaille avec les jeunes, avec la population, avec les villages. On trouve les besoins, et là on planifie une construction », précise M. Henri.
Pour Maurice Henri, bâtir une école est l'occasion d'impliquer toute une communauté.
« L'argent qu'on aurait dépensé pour amener une dizaine de gens de par ici, les avions, les choses comme ça, finance les salaires. Donc, en donnant des salaires, chaque personne qui travaille sur mes écoles se fait payer. En retour, ils investissent, c'est certain dans leur propre famille, mais aussi ils investissent dans le village », explique Maurice Henri.
« Quand on bâtit l'école, on fait quand même Caméra pour guérir. On travaille avec les jeunes pour les amener à croire assez dans eux autres pour qu'ils puissent assez croire en eux autres et rester à l'école », ajoute-t-il.
Maurice Henri partira dès l'automne en Haïti pour entamer son projet.

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago