Atelier sur les défis et les avancées de la radio communautaire en Haïti

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
472 views
Time to
read
1’

Un atelier sur les défis et les avancées de la radio communautaire en Haïti se déroule du mercredi 22 juin au vendredi 24 juin 2016, observe AlterPresse.
Organisé par la Société d’animation et de communication sociale (Saks), cet atelier a réuni plus d’une cinquantaine de participantes et participants dont des dirigeants de radios communautaires autour du thème : « Radyo kominotè an Ayiti jodya : sitiyasyon, nouvo défi, aksyon pou n vanse » (Les radios communautaires en Haïti aujourd’hui : état des lieux, nouveaux défis et actions pour avancer).
Cet atelier a pour objectif de permettre aux divers acteurs concernés par les radios communautaires ou la communication sociale et populaire, de réfléchir concrètement sur le sujet.
Durant les 25 dernières années, les radios communautaires ont joué leur rôle parce qu’elles permettent à la population d’avoir un espace pour s’exprimer. Les institutions s’en servent également pour faire passer leurs messages dans le domaine électoral, de la santé et des catastrophes naturelles, entre autres, constate le directeur général de Saks, Ary Régis.
Malgré quelques avancées, il reste beaucoup à faire, reconnait-il, indiquant que durant cet atelier les participants réfléchissent pour voir à quel niveau ils peuvent renforcer ce qui a été accompli.
« Ce qui est fondamental durant cet atelier, c’est de regarder les défis, voir comment est la situation et quelle action on doit poser pour avancer ».
Régis s’attend à ce que des idées sortent de cet atelier, en vue de pouvoir remembrer le mouvement des radios communautaires, à travers un plan d’action pour les 25 prochaines années.
Le président du conseil d’administration de Saks, Jacquelin Soliman encourage les membres des radios communautaires à développer plus de solidarité entre eux.
La conscience populaire doit traverser tous les membres des radios communautaires, alimenter une éthique et une alternative économique pour répondre aux défis qui les attendent, ajoute-t-il.
Tout en applaudissant l’initiative, la coordonnatrice du Réseau des femmes des radios communautaires haïtiennes (Rezo fanm radyo kominotè ayisyen / Refraka), Adeline Augustin, se dit prête à embrasser les idées qui sortiront de cet atelier en vue de les mettre en application pour l’avancement des radios communautaires.
Le coordonnateur du Groupe Médialternatif (Gm), Gotson Pierre, a mis l’emphase sur la crise multidimensionnelle qui affecte la société haïtienne et qui constitue le contexte d’évolution des radios communautaires et des médias en général.
Il souligne une transformation progressive des pratiques relatives à la radiodiffusion sous l’effet des changements technologiques et un renouvellement de la tendance à la polarisation au niveau du paysage médiatique confronté désormais à l’instrumentalisation politique des réseaux sociaux.
Pour lui, les radios communautaires, nécessaires à l’expression de proximité, doivent aussi affronter les nouveaux défis sociétaux et saisir les nouvelles opportunités technologiques, affirme Pierre. 
Alter Presse

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago