Kobe Bryant: 60 points pour ses adieux

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
661 views
Time to
read
1’

Pour le dernier match de sa carrière, Kobe Bryant a inscrit 60 points, mercredi au Staples Center de Los Angeles. Une perf' à la hauteur de sa fantastique carrière. Les Lakers en ont profité pour battre Utah (101-96). La sortie rêvée pour un géant.
L’histoire s’est terminée de la plus belle des manières. A la Kobe Bryant. Le dernier match de sa carrière, l’arrière des Lakers l’a réussi dans des proportions inimaginables, mercredi soit au Staples Center. Devant sa femme, ses filles, tout le monde du basket et du show business qui s'était donné rendez-vous dans la Cité des Anges, le désormais légendaire numéro 24 des Lakers a marqué 60 points et mené Los Angeles à une dernière victoire. Il n’y en aura pas eu beaucoup cette saison. Alors autant se souvenir de celle-là. 
Kobe Bryant a eu tous les tickets shoot, mercredi au Staples Center. Pouvait-il en être autrement ? Non, évidemment. L’arrière de LA en a profité pour atteindre la barre des 60 points, en 50 shoots (22 réussis dont 6/21 à trois points), et offrir à LA un dernier succès face à Utah (101-96). Il a fallu aller la chercher cette victoire alors que la franchise de Salt Lake City comptait dix unités d’avance à un peu plus de trois minutes du terme (84-94). Et puis, Kobe a réalisé ce qu’il savait faire de mieux durant vingt ans de carrière. Prendre le match à son compte. Définitivement. La perf' de la saison Quinze points de suite plus tard signés KB24, le Staples Center prenait feu. Et Kobe Bryant, machine à gagner ultime qui n'avait jamais pris autant de shoots sur un match, pouvait partir sur une soirée qu’il n’est pas près d’oublier. Que LA et la NBA n’oublieront pas non plus. Kobe Bryant, n'a pas seulement réussi la meilleure performance au scoring de la saison, il s'est aussi offert un match à plus de 50 points pour la 25e fois de sa carrière. "C'est fou de se dire que vingt années sont passées, il y a eu des hauts et des bas mais on a gagné ensemble cinq titres", a-t-il lancé micro en main à l'issue d'un match qu'il a terminé à 4"1 secondes de la fin, quand la victoire de LA était acquise. "J'ai du mal à croire que c'est fini, je vous aime et vous aimerai toujours", a-t-il conclu. Une conclusion de rêve. 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago