Tourisme/Economie: Guy Didier Hyppolite installé au ministère du Tourisme

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
330 views
Time to
read
2’

À la cérémonie d’installation du nouveau ministre du Tourisme, un parfum de regret se dégage dans la salle de conférence dudit ministère avec le départ de Stéphanie Balmir Villedrouin après cinq ans de service. Même le nouveau titulaire du ministère du Tourisme a tenu des propos élogieux envers la ministre sortante et a salué ses performances. « Le ministère du Tourisme a réussi le pari quasiment impossible de remettre Haïti sur la carte touristique mondiale sous la gouvernance de Stéphanie Balmir Villedrouin », a affirmé le ministre Guy Didier Hyppolite.
Le nouveau ministre a promis d’accompagner les opérateurs touristiques et à promouvoir la beauté du pays. Toutefois, il reconnaît aussi que le développement touristique dans le pays n'est pas facile. « Le développement touristique en ce pays où les hommes s’acharnent à en abîmer l’image constitue une tâche ardue, une véritable bataille titanesque », a indiqué Guy Didier Hyppolite, annonçant qu’il va œuvrer pour camper les solides bases structurelles indispensables au développement durable du secteur touristique.
Le nouveau ministre du Tourisme a été installé par son homologue du ministère de l’Économie et des Finances, Yves Romain Bastien. Ce dernier, qui a un intérêt spécial pour le secteur touristique croît qu’il est difficile d’arriver à un développement touristique, quand il y a des troubles politiques. «  Aujourd’hui, les temps ne sont pas beaux. Nous avons des problèmes politiques et cela ne contribue pas au développement du tourisme », a déclaré le ministre de l’Économie et des Finances, soulignant que les manifestations émaillées de violences sont un blocage au développement du tourisme. 
Plus loin, Yves Romain Bastien a rappelé qu’Haïti était une référence dans la région en matière touristique. «  Dans les années 80, un ministre du Tourisme en République dominicaine avait sollicité l’aide de Jean-Claude Duvalier pour l’aider à développer le tourisme chez lui au cours d’une visite dans le pays. Le développement du tourisme était à un niveau avancé. Les paysans du Cap-Haïtien, ma ville natale, ne demandaient pas l’aumône aux visiteurs, ils vendaient aux touristes des œuvres artistiques et artisanales qu’ils créaient», a-t-il rappelé.      
Laissant le ministère du Tourisme avec le sentiment du devoir accompli, Stéphanie Balmir Villedrouin a remercié l’ancien président Michel Martelly. Elle a exprimé ses souhaits pour le secteur touristique. « Mon souhait le plus grand c’est que cette flamme au sein du secteur touristique ne s’éteigne pas et que nous puissions atteindre, à l’horizon de 2035, deux millions de visiteurs et un nombre de 30 000 chambres d’hôtel », a exprimé Stéphanie Balmir Villedrouin, souhaitant la bienvenue au nouveau ministre avec ces mots choisis: « Cher ministre, vous êtes ici chez vous.  »
Dans son discours, la ministre sortante a encouragé son successeur à appliquer le nouveau concept novateur «Tout Inclus Régional » où les communautés locales bénéficieront directement du dollar du visiteur, ce qui traduira inévitablement une hausse du produit intérieur brut (PIB) à deux chiffres. Elle a ensuite formulé d’autres souhaits. «Je souhaite que les actions que vous aurez à poser puissent consolider les acquis du secteur et contribuer davantage aux efforts permettant d’atteindre les deux millions de visiteurs.» Gérard Junior Jeanty Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago