Haïti Horizon 2021 : Vision et Perspectives

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
480 views
Time to
read
1’

Personne, il paraît, n’est insensible à la difficile et inquiétante réalité socio-politico-économique qui ronge le pays.  Alors que certains esprits se préoccupent exclusivement du conjoncturel, comme par exemple les problèmes résultant des élections du 9 aout et du 25 octobre 2015, un groupe de jeunes professionnels haïtiens vivant en Haïti et à l’étranger décide de procéder autrement.  Réunis à North Miami Library en Floride, le 29 décembre 2015, des professionnels haïtiens venant d’Haïti, de France, du Canada, d’Argentine, et plusieurs d’autres villes des Etats-Unis se sont tous mis d’accord pour regarder vers l’avant en se servant surtout des leçons du passé – bonnes et mauvaises. 
« Haïti Horizon 2021 : vision et perspectives » a été le thème retenu pour la conférence qui fut marquée d’un caractère discursif très animé entre les participants. Malgré les désaccords le ton des échanges à toujours été respectueux car éloquence, élégance et civilité étaient au rendez-vous. Au terme du débat, toutes les idées se convergeaient sur le fait qu’un avenir certain pour Haïti requiert une meilleure compréhension des phénomènes du présent, et ces derniers ne peuvent être bien appréhendés qu’à la lumière des régularités historiques. C’est dans cette perspective que le groupe a dressé un calendrier de travail qui s’étendra sur toute l’année de 2016 pour aboutir à un congrès de trois jours en Haïti. Le calendrier de travail est constitué d’une série de rencontres préparatoires qui auront lieu dans plusieurs pays, dont le Canada et les Etats-Unis, sous la direction d’un comité de pilotage créé dans le cadre de la conférence du 29 décembre. L’objectif des ces rencontres consiste, entre autres, à regrouper des professionnels dans plusieurs domaines pour l’élaboration d’un document de diagnostique avec des propositions de solutions. 
Si c’est vrai qu’Haïti est un pays pauvre du point de vue de distribution des ressources disponibles, néanmoins, avec une population constituée de plus de 65 pour cent de jeunes et des cadres haïtiens bien formés vivant à l’étranger, la pauvreté du pays n’est donc pas une fatalité. Il faut, par conséquent, une vision et des objectifs clairs avec des solutions optimales, accompagnés de bonnes volontés et de détermination pour sortir le pays du redoutable marasme socio-politico-économique qui entrave tout effort de développement et de progrès. La rencontre du 29 décembre, sous l’égide de ses instigateurs, de concert avec d’autres forces progressistes, marque la naissance d’un mouvement socio-politique, dénommé GENRATION 2021, qui se veut le catalyseur de ce processus de changement. 
Léa Perceval 
Diplômée en Communication politique
Université de Montréal
Email : [email protected]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago