Un jeune Cayen récipiendaire du prix de la meilleure thèse en chimie au Mexique

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
307 views
Time to
read
1’

Claude Saint-Thomas, un jeune chercheur de nationalité haïtienne, natif des Cayes, dans le département du Sud, a été récompensé par la Société de Chimie du Mexique (Sociedad Química México-SQM) du prix « Rafael Illescas Frisbie » de meilleure thèse niveau doctorat, édition 2015. Ce prix prestigieux lui a été décerné en octobre dernier lors du 50e Congrès mexicain de chimie et du 34e Congrès national d’éducation chimique. 
Possédant  une connaissance approfondie dans le domaine de la chimie organique, la chimie macromoléculaire de manière plus spécifique, le Dr Claude Saint-Thomas soutient que sa thèse a été primée pour sa consistance et pour son apport scientifique. En fait, sa recherche, affirme-t-il, a apporté trois nouveautés dans le domaine de la chimie macromoléculaire en ce sens qu’elle permet de déterminer la quantité effective d'amorceur pour les polymérisations contrôlées, spécialement la technique RAFT (Reversible Addition-Fragmentation Chain Transfer) ; construire des copolymères en bloc en moins d'étapes ; et polymériser sur la superficie des nanoparticules organiques (molles).
Le jury,  composé d'experts de différents domaines de la chimie et des plus grandes universités du pays, devait se décider après évaluation de plus de 20 meilleures thèses en chimie (toutes catégories) à travers tout le Mexique. « Ils ont choisi la mienne pour sa pertinence et son apport scientifique », fait remarquer fièrement le natif de la cité d’Antoine Simon. 
Boursier du gouvernement mexicain, de 2008 à 2014, Claude Saint-Thomas, alors diplômé de l’École normale supérieure (ENS) de l’Université d’État d’Haïti (UEH), en chimie/sciences naturelles, a réalisé au Centre de Recherche en Chimie appliquée (Centro de Investigación en Química Aplicada-CIQA) respectivement des études post-graduées (niveau maîtrise) et des études doctorales en chimie macromoléculaire.
Sa thèse, intitulée « Synthèse des agents doubles de transfert de RAFT / NMP pour l'obtention de copolymères multi-blocs et des nanoparticules autoassemblées », est depuis publiée dans les journaux les plus prestigieux du domaine de la chimie macromoléculaire et est présentée dans environ 10 symposiums internationaux. Patrick ST PRE Source le Nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago