La crise migratoire entre Haiti et la République Dominicaine à l'ombre de la crise électorale

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
295 views
Time to
read
1’

L’Observatoire haïtien sur la traite et le trafic de personnes et le Collectif des organisations de défense des droits migrants et rapatriés  (CODDEMIR), ont fait le point, mardi 29 décembre, sur la crise migratoire entre Haïti et la République Dominicaine à l’ombre de la crise électorale.
Au cours d’une conférence de presse, ces deux organismes ont attiré l’attention sur la nécessité de ne pas fermer les yeux sur la question relative à la crise migratoire entre ces deux pays voisins. Mais aussi sur le trafic de migrants considéré comme un crime qui implique l'assistance à l'entrée illégale d'une personne sur le territoire d'un État, duquel cette personne n'est ni un ressortissant ni un résident, en vue d'obtenir une contrepartie financière ou tout autre bénéfice matériel.
Les deux organismes estiment par ailleurs que les relations ne sont pas toujours au beau fixe, notamment dans ce contexte entre la République d’Haïti et la République Dominicaine, deux États souverains.
Les deux pays, croit-on, ont le droit de réglementer la migration chez eux et de prendre des décisions pour assurer le bien-être de leurs habitants. Toutefois, pense-t-on, ces décisions doivent être prises en conformité avec les normes, tout en respectant des Conventions Internationales ayant été ratifiées par les deux États.
De nombreux haïtiens défendent sans relâche les droits de la personne contre les violations des intérêts mesquins des gouvernants et citoyens dominicains d’extrême droite. Ils observent impuissants les injustices faites aux Haïtiens et aux Dominicains d’origine haïtienne, mais ils refusent de cautionner ce mal par leur silence. Pas question pour eux d’avaler aussi la propagande visant à légitimer les mauvais traitements infligés aux Haïtiens.
C’est le cas par exemple, laisse comprendre Léronel Mortimé, coordonnateur de l’Observatoire haïtien sur la traite et le trafic de personnes et du Collectif des organisations de défense des droits migrants et rapatriés  (CODDEMIR).
AL/HPN

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago