Augmentation du cout de la vie de 12%

Publié
4 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
582 views
Time to
read
1’

Le cycle de l’intensification de l’inflation entamé depuis mai 2015 s’est poursuivi en novembre, à en croire la dernière publication de l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) relative à l’évolution de l’Indice des prix à la consommation (IPC). En effet, au mois de novembre, le niveau de l’Indice Général des Prix à la Consommation (base 100 en août 2004) est passé de 248.2 à 250.1, accusant ainsi une inflation mensuelle de 0.8% et un glissement annuel de 12%.
Selon les données de l’IHSI, cette  variation mensuelle de l’IPC constatée en novembre résulte de l’évolution à la hausse de toutes les fonctions de consommation, notamment : « Alimentation, Boissons et Tabac » (0,8%), « Habillement, Tissus et Chaussures » (1%), « Loyer du logement, Energie et Eau » (1,1%) et « Santé » (0,7%).
Parmi les produits qui sont à l’origine de la progression des prix de l’ « Alimentation, Boissons et Tabac », on peut citer : millet (3,8%), farine de blé (3,1%), pain (1%), jambon (13,3%), œufs (3,6%), banane (3,1%), hot dog (2,1%), hareng sel (1,8%), avocat (1,9%), tomate (4,3%) et orange (2,4%).
L’ « Habillement et Tissus, Chaussures » doit surtout son inflation au comportement des produits tels que : tissus (1,6%), costume, veste universelle (1%), chemisette (1,3%), tee shirt à femme (2,4%), confection des vêtements et sandales, respectivement (1,4%).
Le loyer du logement, qui a crû de 2,2%, est exclusivement à la base de la croissance de l’indice « Loyer du logement, Energie et Eau ».
La hausse de l’indice de la « Santé » résulte principalement de l’augmentation des prix des médicaments (0,8%), des lunettes à verres correcteurs (1,8%) et des frais d’hospitalisation qui ont renchéri de (1,2%).
Géographiquement, les régions les plus touchées par la hausse généralisée des prix sont la Région Nord, qui couvre les départements du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest et la Région Sud, qui comprend les départements du Sud, de la Grand’Anse et des Nippes avec un taux d’inflation commun de 0,9%. La région Reste Ouest, qui inclut les départements du Sud-Est et de l’Ouest, non compris l’Aire métropolitaine de Port-au-Prince, vient en deuxième position avec un taux de 0,8%. 
L’Aire métropolitaine de Port-au-Prince, qui contient les villes de Port-au-Prince, de Delmas, de Pétion-Ville, de Carrefour et de Croix-des-Bouquets, a affiché un taux de 0,7%. La Région transversale, qui regroupe les départements du Centre et de l’Artibonite, est celle ayant connu le plus faible taux d’inflation, soit 0,6%. CYprien Gary Le Nouvelliste

Conjoncture economique 4eme trimestre from Haitian American Broadcasting Network

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago