Se conforter dans la banalisation de la mort

Publié
3 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
172 views
Time to
read
1’

 Mardi. Jour -3 après la fusillade sur laquelle est posé le sceau du silence et de l’indifférence des autorités publiques. Pour les chefs, il est peut-être plus facile de regarder ailleurs, de faire comme si samedi après-midi, dans les parages du marché Salomon, des bandits armés circulant à moto n’avaient pas semé la mort. Qu’il n’y avait pas quatre personnes tuées. 
Le propriétaire d’un commerce, le (BC Prix). Un étudiant de la faculté des sciences humaines. Un orfèvre, abattu au moment de se mettre à l’abri. Le témoin d’un mariage qui était à bord, dit-on, d’un véhicule aux vitres teintées. Ces gens, arrachés à la vie, étaient simplement au mauvais endroit au mauvais moment, dans ces rues bouillonantes de vie, d’activités, à cinq minutes de marche du palais national. 
La piste d’une action punitive est évoquée. Des témoins ont rapporté que les « tueurs voleurs » étaient venus venger un des leurs, capturé et lynché il y a quelque temps. Ces soldats de l’apocalypse avaient prémédité leur coup. S’ils avaient des bombes et des kalachnikovs, leur revanche serait plus sanglante. 
Sur le Web, un flot de colère déferle. L’indignation est immense. Le refus de la banalisation de ces actes ne fait pourtant pas le poids. Tétanisés, beaucoup observent la descente dans ce petit enfer. Pour la police, détourner le regard est peut-être plus facile. Il y a tant d’actions de ce genre dans des quartiers populeux comme Cité Soleil que l’on a préféré les abandonner dans la rubrique des faits divers que  presque personne ne consulte.
Parce que cette fusillade et tant d’autres drames non médiatisés interviennent en ce début décembre, mois où les criminels font parler la poudre, il faut tirer la sonnette d’alarme pour que la PNH sache qu’il n’y a pas que les manifestations à accompagner, à réprimer dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince… Roberson Alphonse Editorial du Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago