La mission spéciale de l’OEA a remis son rapport

Publié
4 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
453 views
Time to
read
1’

La mission spéciale de l’OEA a remis jeudi son rapport sur sa visite en Haïti et en République dominicaine. C’est le secrétaire général de l’Organisation des États américains, Luis Almagro, qui a fait l’annonce sur son compte Twitter. «J’ai reçu le rapport de la mission de l’OEA en Haïti et en République dominicaine de  Francisco Gurrero, je vais l’étudier et décider des prochaines étapes », a écrit le secrétaire général de l’organisation hémisphérique dans un tweet en espagnol.En effet, le rapport a été remis au secrétaire général par le chef de la mission, le secrétaire aux affaires politiques de l’OEA, Francisco Guerrero. La mission spéciale de l’OEA ont effectué une visite en République dominicaine et en Haïti après que des milliers de migrants haïtiens, pris de peur, avaient décidé de fuir la république voisine après le 17 juin. Entre le 10 et le 14 juillet, la mission a rencontré les autorités politiques des deux pays, les membres de la société civile. Ils ont également visité plusieurs points de la frontière haïtiano-dominicaine.Après la visite de la mission, le secrétaire général Almagro avait invité les deux pays à reprendre le dialogue avec l’arbitrage de l’OEA. « Nous avons effectivement reçu une invitation du secrétaire général de l’OEA nous invitant à prendre part à une rencontre avec les autorités dominicaines à l’OEA », a confirmé pour Le Nouvelliste le ministre haïtien des Affaires étrangères, Lener Renauld.Plus loin, le chancelier haïtien soutient : « Cela a toujours été notre position, nous avons toujours appelé la République dominicaine à revenir sur la table du dialogue. Nous avons répondu positivement à l’invitation du secrétaire général de l’OEA ». En effet, depuis le début des rapatriements volontaires, à la suite de la fin du Plan national de régularisation des étrangers en République dominicaine, les autorités des deux pays ne se parlent plus.Ici comme à la tribune de l’OEA, le chancelier haïtien avait appelé les autorités dominicaines à reprendre le dialogue. Un dialogue qui devrait déboucher sur l’adoption d’un nouveau protocole de rapatriement. Les autorités dominicaines, de leur côté, ne montrent pas trop d’enthousiasme pour l’invitation de Luis Almagro. Les Dominicains sont très remontés contre l’OEA à la suite des propos prêtés au secrétaire général Luis Almagro. Certains extrémistes dominicains ont même appelé à un retrait de leur pays de l’organisation hémisphérique. Le chancelier haïtien dit, de son côté, attendre la confirmation et les précisions de l’OEA pour rencontrer les autorités dominicaines en présence de l’instance continentale. 
Louis-Joseph Olivier
Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago