5 candidats déjà enregistrés pour les législatives, le processus semble compliqué

Publié
4 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
197 views
Time to
read
1’

Depuis l’ouverture du processus de dépôt des candidatures pour les législatives, le lundi 6 Avril dernier, seulement cinq (5) candidats ont été enregistrés selon le directeur du registre électoral, Philipe Augustin. Dans l’intervalle, des candidats se plaignent de la complication de la première étape qui consiste en un pré-enregistrement en ligne  qui doit être effectué par leur parti politique.Pour les trois premières journées, de lundi 6 à mercredi 8 avril, le conseil électoral provisoire a reçu le dépôt de cinq candidats pour les postes de députés et de sénateurs, a fait savoir le directeur du registre électoral, Philippe Augustin, lors d’une interview accordée à HPN.Deux candidats au sénat : un pour le Sud-est et un autre pour le département du Centre ; 3 candidats à la députation, soit un pour la première circonscription de Port-au-Prince, un pour Quartier-Morin et un pour le Grand-Goâve.Jusqu’à ce matin (jeudi 9 Avril), 84 partis politiques sont parvenus à activer le système électronique mis en place par le CEP pour le pré-enregistrement des candidats aux postes législatives.Un système apparemment difficile d’accès, selon des responsables d’organisations politiques qui en sont à leur première expérience en ce qui concerne l’introduction de la technologie dans le processus électoral.C’est ce qui d’ailleurs explique le faible effectif de candidats inscrits à date, ce que reconnait le directeur du registre électoral précisant que le système est à la fois hautement sécurisé et compliqué.Notons que le processus de dépôt des candidatures législatures prendra fin le 19 Avril prochain selon le calendrier électoral. hpn

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago