Pour l'emploi, il faut moins d'austérité, dit le FMI

Publié
4 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
321 views
Time to
read
2’

Alors que le risque pour la zone euro dans son ensemble de retomber en récession est de 40% selon Olivier Blanchard, l'économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI), ce dernier considère comme un impératif de concilier l'assainissement des finances publiques et la lutte contre le chômage. Or malgré plusieurs années d'assainissement budgétaire, les pays de l'union monétaire ne sont toujours pas parvenus à maîtriser la dette publique qui continue d'augmenter, pour atteindre aujourd'hui 96,4% du PIB. Et sur le front de l'emploi ce n'est pas mieux, avec un taux de chômage en moyenne de 11,6% en 2014.«Sous certaines conditions, les décisions de politique budgétaire prises par les pays peuvent aider à promouvoir des réformes du marché du travail (favorables à l'emploi)» estime Victor Gaspar, le directeurs des affaires budgétaires et fiscales au FMI, qui publie un document spécial envisageant toutes les pistes possibles. Sans s'adresser exclusivement aux pays de la zone euro, ces derniers sont les plus concernés: ni au Japon ni aux États-Unis on ne retrouve le couple maudit d'un chômage à deux chiffres et d'une dette représentant pratiquement une année de richesse nationale (PIB).«Coûts budgétaires considérables»La première question pose sur la façon de procéder: vaut-il mieux réduire les dépenses publiques ou augmenter les impôts pour réduire les déficits? À ce débat qui continue de faire rage, tout spécialement en France, le FMI apporte une réponse circonstanciée. «En moyenne les ajustements budgétaires fondés sur un relèvement de la fiscalité ont un impact défavorable plus durable sur l'emploi, dont le taux aura diminué de 0,75% au bout de six ans», estiment les experts, à partir d'une synthèse des travaux de la commission européenne, de l'OCDE, de la Banque mondiale et du FMI. Avec toutefois une réserve: «dans une situation de récession persistante, les ajustements budgétaires fondés sur une réduction de dépenses ont un effet négatif plus important pour l'emploi.»Deuxième difficulté, «les réformes du marché du travail ont souvent des coûts budgétaires considérables». Ils résultent des allégements de charges de cotisations qui pénalisent les budgets publics, mais également des compensations que les gouvernements prennent pour dédommager les salariés des effets pervers à court terme de la libéralisation. Le FMI explique que sur 60 expériences nationales de réformes du marché du travail entre 1985 et 2011, 40 se sont traduites par une dégradation des comptes publics de 0,5% du PIB.L'homéopathie n'est pas de miseIl existe toutefois des parades pour limiter un tel inconvénient. Tout d'abord «en ciblant certains groupes, comme les travailleurs faiblement qualifiés ou les jeunes, car l'emploi au sein de ces populations est relativement sensible aux allégements de cotisations sociales». Autre voie, la «dévaluation fiscale», autrement dit la réduction des taxes sur l'emploi est financée par des accroissements de taxes sur la consommation (TVA): le Danemark (1987) et l'Allemagne (2007) ont été des succès, mais l'ampleur de telles opérations a été à l'origine même de leur succès, est-il noté. L'homéopathie n'est pas de mise.Le FMI ausculte enfin les moyens d'accroître la participation des seniors au marché du travail, ce qui pose à la fois la question de l'âge légal de la retraite, des incitations à travailler plus longtemps, et de la lutte contre les retraites anticipées.Sans être la quadrature du cercle, il n'est pas aisé de concilier à court terme réforme du marché du travail et réduction des comptes publics. C'est pourquoi le FMI préconise «de ralentir le rythme des réductions des déficits», ce qui, note-t-il, est déjà la réalité: dans l'ensemble des pays avancés le rythme de réduction de 1% du PIB par an entre 2011 et 2013 est passé à 0,4% en 2014, selon ses propres chiffres.
Jean-Pierre Robin Source Figaro
Le FMI avertit la zone euro d'un risque de... by euronews-fr

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago