Rodney Boutin : Un jeune talent découvert dans l’univers musical

Publié
4 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
999 views
Time to
read
5’

Le talent musical d’un artiste peut être découvert à travers son œuvre. Dépendant de la thématique qu’il choisit dans ses compositions musicales, on peut le situer dans un univers précis aux côtés des autres artistes ou bien dans un autre monde musical qu’il a lui-même créé. Tel est le cas de Rodney Boutin, originaire de la ville des Cayes, qui a offert une chanson titrée « M vle w » que le public aura l’opportunité d’auditionner et d’apprécier.La concrétisation du rêve de Rodney Boutin  Rodney Boutin est né aux Cayes en 1988. Son parcours académique a commencé à l’école Sœur Marguerite d’Hyouville des Cayes (1991-1994). Puis, il fréquenta le Collège Frère Odile Joseph des Cayes (1994-2002). Il laissa sa ville natale et entra à Port-au-Prince pour poursuivre ses études secondaires à St-Louis de Gonzague (2003-2004). En juin 2013, il obtint une licence en Marketing à  Pontifica Universidad Catolica Madre y Maestra, en République Dominicaine, a-t-il dit déclaré à Haïti actualités.    Depuis 2010, il caressait un autre grand rêve, après ses accomplissements académique et professionnel. Il voulait à tout prix produire un album-solo,  pour prouver son talent au monde entier. Ayant donné priorité à ses études, il a dû s’asseoir sur son projet musical.  De retour en Haïti en 2013, il a consacré tout son temps et utilisé toute son énergie pour concrétiser son rêve le plus cher : la réalisation et la production d’un album. En mars dernier, il se rendit aux États-Unis, plus précisément à Manhattan, New York, où il entra au studio d’enregistrement  « Sonatic Music » à East Village pour ajouter les voix.  Anthony Rodriguez, l’ingénieur du son au studio d’enregistrement, a été contacté et nous a fourni les informations nécessaires. Cette compagnie de production possède trois (3) studios d’enregistrement, identifiés d’après les couleurs du mur de l’espace / de la salle, par exemple studio orange.  Rodney a eu l’assistance de ses amis Perri Pierre et Ricky Ricardo, qui l’avaient toujours accompagné au studio. Il faut qu’on valorise le travail de « sequencing » qu’a assuré le frère de l’artiste, Julby Boutin (B-bo) de Bolo Recordz.  Rodney a aussi bénéficié du talent du Portoricain Ema Colon, qui l’a accompagné à la guitare. La préparation d’une vidéo-support / vidéo-musique est en cours. L’artiste possède une bonne connaissance académique qui pourra l’aider dans ses démarches et ses entreprises. Il doit certainement connaitre et comprendre le côté business de la musique. Il faut que Rodney sache aussi qu’il ne peut pas être à la fois musicien, gérant d’artiste, manager, directeur artistique, maestro, promoteur et démarcheur, comme cela se fait dans la HMI. Autres styles, autres mœurs ! À chacun son métier, les bœufs seront bien gardés.  Puisque l’artiste a étudié le Marketing, il sait qu’aujourd’hui la vidéo-musique fait partie de la promotion, qui a pour rôle d’informer le public d’un nouveau produit. Le marketing a pour objectif de démontrer et de prouver les raisons pour lesquelles le public doit acheter le produit, c'est-à-dire l’inciter à l’acheter. Ce qui ne se fait pas vraiment dans la HMI. Le marketing fait aussi partie de la promotion et ils sont complémentaires. Ils se donnent la main. Dans l’industrie musicale haïtienne (la HMI), les musiciens, les producteurs, les promoteurs, les managers, les animateurs de radio  confondent les rôles de la promotion et ceux du marketing dans une industrie. Tantôt, ils utilisent le mot marketing au lieu de promotion et vice-versa, et cela sans savoir qu’il existe une différence entre les deux.
L’originalité à travers l’hybridation musicale Rodney Boutin met en exergue le talent qui lui permet de communiquer avec le monde à travers  la chanson « M vle w », où l’artiste nous laisse le soin de découvrir sa multiplicité de styles musicaux, sa versatilité,  tout en conservant son originalité. Notre connaissance musicale nous permet de distinguer la polyrythmie de cette pièce musicale, ce qui lui confère un caractère « world beat ».. On y retrouve du  Reggae, du Reggaeton, du Rap, du Konpa léger. Cette composition fait ressortir les qualités d’un artiste consommé. Il faut surtout souligner que la réalisation d’un projet d’une telle qualité et grandeur trahit l’âge de l’artiste. Il y a une certaine maturité qui se dégage de la composition musicale. On aurait tendance à croire que Rodney Boutin est le produit de l’ancienne école de musiciens. Pourtant, il vient d'avoir seulement 26 ans en octobre dernier. On note aussi un certain professionnalisme qui le démarque des artistes de sa génération. D’ailleurs, il embrasse un autre genre, tout en restant très original dans ses  approches et concepts musicaux. Comme il l’a souligné dans un entretien accordé à « haitiactualites.com», c’est, d’après lui, un nouveau style dans l’industrie musicale haïtienne. L’artiste a raison en grande partie, puisque l’originalité se situe dans la façon dont on approche et traite un sujet, même si on se réfère aux matières connexes pour atteindre son objectif.  Rodney Boutin sait comment agencer des formes ou des rythmes qui existent déjà dans le monde. Il le fait sans qu’il y ait une cassure entre le Reggaeton, le Reggae, le Konpa, qui se succèdent à travers cette chanson «  M vlew ». C’est donc une fusion musicale,  une hybridation bien réussie. Attention !  C’est un concept différent d’un medley. À travers la chanson, on note une linéarité harmonique -mélodique qui confère une grande fluidité musicale à ce morceau. La musique coule cool, cool cool. Elle respire sans aucune contrainte.On a beau prêché aux  musiciens haïtiens l’importance de la musique hybridée dans le monde. C’est un moyen très sûr d’atteindre d’autres peuples, de faire accepter la musique haïtienne / la culture haïtienne par d’autres cultures.  Si les autres compositions de Rodney Boutin sont de la même facture que « M vle w » et que des ajustements sont faits, l’artiste  peut réussir là où d’autres ont échoué et bénéficier d’une reconnaissance internationale, garantissant et confirmant le crossover. Auteur de l’article : Robert Noël. Les goûts et les couleurs ne se disputent pas, mais les gens qui ont auditionné la chanson sont satisfaits du texte, des mélodies et de la nouvelle conception musicale. Toutefois, il faut rappeler à l'artiste qu'une évaluation d’une œuvre musicale absorbe tout le temps de celui qui l’auditionne et qui se donne la peine d’écrire un article pour partager ses opinions avec ses lecteurs. Ce serait vraiment décevant d’apprendre plus tard que ce groupe musical que dirige l’artiste n’existe plus ( mort-né). On souhaite que Rodney Boutin n’abandonne pas son projet / sa carrière musicale, comme l'ont déjà fait d'autres artistes de sa génération, qui se contentent d’une gloire d’un jour que leur procurent les retombées positives d’une œuvre musicale. On comprend les difficultés auxquelles font face les musiciens haïtiens, mais il existe des moyens de contour, des modalités sûres pour sortir du labyrinthe.  En réalité, un ami m’a fait découvrir l’œuvre de Rodney Boutin. Il semblerait que l’artiste habite en  Haïti.  C’est l’effort qu’il déploie qui motive et porte à auditionner sa chanson et à remonter à la source pour ouvrir les portes de son univers artistique.     Les musiciens ont tout ce qu’il faut à leur portée, incluant la clé du succès. Pourtant, ils vont la chercher au mauvais endroit. Ils frappent à la mauvaise porte ou bien ne font aucun effort pour la trouver. Il faut que les musiciens se débarrassent de leur ego pour pouvoir atteindre le sommet de leur art. Que Rodney Boutin  ne se laisse pas traîner dans le même monde de rêves que tous ceux qui, après un jour ou un mois de travail, se disent superstars, arrangeurs, sans même comprendre  les principes fondamentaux et concepts musicaux qui pourraient leur permettre de devenir de vraies super étoiles et d’excellents arrangeurs en temps voulu. Les musiciens de la HMI qui s’autoproclament superstars y croient vraiment. La façon dont ils agissent le prouve, même si leur compte d’épargne accuse d’une balance zéro ou presque.  Espérant que les gens qui connaissent Rodney Boutin l’encouragent, le guident et l’assistent pour qu’il ne se laisse pas prendre au piège de superstar ou d’une quelconque supériorité fictive.  Je lui souhaite Bonne chance et du succès dans ses entreprises.
[email protected]
 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago