Le gouvernement condamne, White optimiste

Publié
4 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
219 views
Time to
read
2’

Le comportement affiché par des manifestants vis-à-vis de l'ambassadrice des Etats-Unis en Haïti à sa sortie de la rencontre mardi avec les représentants des principaux partis de l'opposition semble n'avoir nullement altéré son jugement.  Sans langue de bois, elle s'est dit "optimiste" à l'issue de la rencontre déroulée pendant environ une heure au siège de la Fusion des sociaux-démocrates à Christ-Roi. «L'ambassadeur White a été extrêmement impressionnée par leur analyse de la situation politique actuelle, leur dévouement pour le futur d'Haïti, et leur volonté de négociation pour le bien de leur pays», a écrit l'ambassade dans une note mardi.  Mme Pamela White a quitté la rencontre en étant optimiste qu'il existe une voie pour avancer, selon la même note.  «L’Ambassadeur espère tenir d’autres rencontres avec un large éventail d’organisations politiques et continue à apporter le ferme soutien des Etats-Unis pour une solution haïtienne aux nombreux problèmes politiques actuels », conclut le communiqué de l'ambassade des Etats-Unis en Haïti qui n'a fait aucune référence au comportement d'une poignée de militants massés en face du local de la Fusion et qui, très agressifs, lançaient des propos hostiles à l'endroit de la diplomate. Le gouvernement en mode récupérationSi l'ambassade a passé totalement sous silence ce qui s'est produit mardi, tel n'est cependant pas le cas pour le gouvernement qui en profite pour  acculer l'opposition. « Le Gouvernement condamne énergiquement  les tentatives d'agressions et les menaces proférées à l'endroit de l'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Madame Pamela White,  au terme d'une rencontre au local du Parti des fusions sociaux démocrates, le mardi 2 décembre », écrit la Primature dans une note rendue publique.« Ces actes répréhensibles, selon le gouvernement haïtien, constituent une violation flagrante des conventions internationales qui lient Haïti à ses pays amis ».  L'ambassadeur White, rappelle la Primature, est une «grande amie d'Haïti  qui a toujours manifesté sa volonté de contribuer à la stabilité politique dans le pays indispensable à la mise en œuvre de politiques publiques visant l'amélioration des conditions de vie du peuple haïtien».Le gouvernement dit présenter ses excuses à l'ambassade des Etats-Unis tout en exprimant « vivement ses préoccupations face aux comportements violents de certains groupes radicaux du paysage politique et tient, par la même occasion, au nom du peuple haïtien, à présenter ses excuses à l'ambassade des Etats-Unis ».L'opposition s'en excusePaul Denis, le responsable de l'INITE qui a participé à la rencontre, n'est pas moins sensible à ce qui s'est passé. Il a pris son courage à deux mains pour déplorer l'incident. Ce qui s'est produit est inqualifiable, a-t-il exprimé mercredi sur les ondes de Radio Magik 9. « Tout le monde a le droit de manifester. J'encourage les gens de manifester mais cela doit se faire dans le respect du droit de chacun», a insisté Paul Denis. L'ex-ministre de la Justice sous l'administration de René Préval invite les partisans de l'opposition à faire preuve de plus d'intelligence dans le cadre de leur mouvements de protestation. «Nous menons notre lutte dans des conditions extrêmement difficiles. On emprisonne nos partisans sans rasion valable. Nous devons donner l'exemple en ne faisant rien qui puisse porter atteinte aux droits des autres», a-t-il conseillé aux militants de l'opposition. Pour Paul Denis, cet incident n'aura aucune incidence sur leur image aux yeux du gouvernement américain qui semble désormais opérer un virage en ce qui concerne la place de l'opposition dans la résolution de la crise politique actuelle. Le gouvernement américain avait longtemps critiqué l'opposition de "prendre en otage le processus électoral".
 
Danio Darius - Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago