Le directoire de Fanmi Lavalas dénonce ses proches

Publié
5 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
301 views
Time to
read
1’

La commission communication de l’organisation politique Fanmi Lavalas a dénoncé, mercredi, des activités socioculturelles prévues dans le 11e département par un secteur s’identifiant comme ses proches.« Nous dénonçons un notaire, ancien candidat à la présidence, qui s’identifie comme un membre de Fanmi Lavalas, qui projette d’organiser des activités socioculturelles dans le 11e département (aux USA) le premier week-end de novembre à venir », a relaté, en conférence de presse, le Dr Louis Gérald Gilles.Ne voulant pas citer le nom du concerné, Dr Gilles, a fini par céder à l’insistance des journalistes, en indiquant qu’il s’agit du notaire Jean-Henry Céant.Ce dernier serait à la base d’une initiative de la diaspora haïtienne aux USA visant à organiser une manifestation sociale et culturelle pour commémorer les 18 ans de création de l’organisation Fanmi Lavalas.Le Dr Louis Gérald Gilles, le Dr Schiller Louidor, l’ing. Bastien Donnaxaint et Ansyto Félix, qui intervenaient à la conférence déroulée à la Fondation du Dr Jean-Bertrand Aristide, à Tabarre (Ouest), s’accordent à considérer Me Céant comme quelqu’un qui veut prendre d’assaut Fanmi Lavalas.« Si une personne n’est pas membre du parti il ne peut pas s’arroger le droit d’organiser aucune activité au nom de Fanmi Lavalas. C’est un usurpateur de titre […] », ont signalé à tour de rôle les conférenciers, qui n’écartent pas la possibilité d’intenter une action en justice contre le (s) concerné (s).Le Dr Louidor, a expliqué qu’ « à l’occasion de la commémoration du 18e anniversaire de Fanmi Lavalas, le 3 novembre prochain, une journée de solidarité avec les membres et proches de l’organisation se tiendra à la Fondation du Dr Jean-Bertrand Aristide. »Au cours de cette journée, les participants bénéficieront des consultations médicales gratuites ainsi que des conseils sur le plan juridique, a précisé Schiller Louidor.Par ailleurs, les quatre intervenants en ont profité pour rappeler la population à maintenir la mobilisation antigouvernementale en vue de continuer à faire passer sa revendication.L’organisation Fanmi Lavalas, selon  Ansyto Félix, entend continuer la lutte pour obtenir la libération des prisonniers [politiques], entre autres, Rony Thimothée, Biron Odigé et consorts arrêtés pendant la manifestation du dimanche 26 octobre.Le mot d’ordre de Fanmi Lavalas, a répété le Dr Gilles, « mobilisation à travers tout le pays pour dire, au pouvoir en place, non à la dictature, et pour exiger l’organisation des élections […]. » Sylvestre Fils Dorcilus
HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago