Démenti du gouvernement sur la question des malletes interceptées

Publié
6 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
311 views
Time to
read
1’

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, le major David Bazile, a apporté un démenti formel aux rumeurs faisant état de Hauts fonctionnaires de l’État qui auraient été arrêtés en terre étrangère avec des mallettes pleines de billets verts.L’année dernière, à pareille époque ces rumeurs avaient déjà retenti et alimenté les débats, fait remarquer M. Bazile qui promet de faire le nécessaire pour identifier leur origine afin de prévenir les dégâts qu’elles  pourraient occasionner .Toutefois, de petites enquêtes préliminaires auraient révélé, rapporte le ministre, qu’il n y a jamais eu de transport d’argents par des hauts cadres de l’administration publique. D’ailleurs, ces déclarations sont très évasives, vu que les rumeurs disent tantôt que la personne a été arrêté en Surinam, tantôt à Miami, explique le major.Le Ministre David Bazile informe avoir parlé au directeur du service de  l’immigration et de l’émigration, Claude Raymond Junior, principale personne visée par les accusations du sénateur Anick François Joseph dans le cadre de cette affaire. M. Raymond, rapporte le ministre, était en voyage en Europe pour discuter avec la compagnie qui avait pour charge de produire les passeports. Ce fut une délégation technique, précise-t-il.« Dans ce gouvernement nous n’avons pas ces genres de pratique. Nous travaillons, nous ne volons pas. Et les fruits de nos travaux sont visibles », a aussi tenu à préciser David bazile. Il faut divorcer, appelle-t-il, avec cette pratique qui veut que dès que quelqu’un travaille dans l’état, qu'il soit un voleur. Ce qui m’anime c’est mon patriotisme et le sentiment de servir mon pays, conclut-il.LE
HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago