La Notre-Dame aux Cayes

Publié
6 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
248 views
Time to
read
1’

Plus d'un millier de catholiques ont participé ce 15 août à La messe traditionnelle de la Notre-Dame de l'Assomption aux Cayes autour du thème « Yon menm manman, yon sèl lafwa , yon sèl Legliz ». L'évêque du diocèse Monseigneur Chybli Langlois qui présidait la cérémonie a invité les chrétiens à s'unir dans la foi pour renforcer l'Eglise.Mgr Langlois qui est l'actuel président de la Conférence épiscopale haïtienne en a profité pou plaider en faveur de l'unité nationale pour sortir le pays de l'impasse où il se trouve.  Le prélat a mis l'accent sur la responsabilité institutionnelle en vue de refaire l'image des institutions républicaines. L'évêque a aussi plaidé en faveur d'un partage équitable des richesses du pays,  d'une justice saine et impartiale et d'un État responsable capable de satisfaire les besoins de la population en matière d'éducation, de santé et de logement.En marge de la cérémonie, des parlementaires du Sud se sont alignés sur le  message de l'évêque pour démontrer la nécessité aujourd'hui pour les institutions du pays d'assumer leurs responsabilités afin d'éviter un chaos au pays. Le député de la circonscription de Torbeck Chantal, Guy Gérard Georges a fait savoir que l'avenir d'Haiti  est très sombre face à la dérive institutionnelle sans précédent que connaît le pays actuellement. Pour sa part, le sénateur Pierre Francky Exius, abondant dans le même sens que son collègue, rend  l'équipe Martelly-Lamorthe responsable de cette situation. Il en a profité pour faire l'éloge des partis politiques qui avaient boudé cette semaine la réunion convoquée par le président Martelly.  Le président de la commission Justice et Sécurité du Sénat félicite d'autre part les partis politiques qui s'accrochent au rapport de la commission sénatoriale  demandant la mise en accusation du chef de l'Etat  pour avoir menti à la nation dans le dossier de la mort du juge Jean Serge Joseph.  Le sénateur Exius se dit favorable à un  soulèvement populaire afin de faire échec au plan macabre  du pouvoir Martelly qui met en péril les intérêts majeurs de la nation et l'avenir de la démocratie.Parallèlement, le festival de Gelée qui coïncide avec la patronale des Cayes a démarré ce jeudi  15 août et prendra fin dimanche. On note depuis plusieurs années le manque d'organisation du festival. Ce n'est qu'un jour avant la fête que le pouvoir exécutif a décidé de remplacer la commission communale intérimaire des Cayes. La nouvelle commission est composée de Béatrice Rosulmé présidente, Pierre Jeannot Bataille et Clovis Evens membres en remplacement de celle présidée par Frantz Télusma, ce dernier a été victime d'un accident en revenant d'une réunion à Port-au-Prince, il y a quelques jours. Ce que des secteurs de la ville des Cayes  qualifient d'indécent.
Joseph Serizier
Le Nouvelliste

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago