Le remplaçant de Néhémie Joseph au Cspj prêche en faveur de l’indépendance

Publié
6 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
302 views
Time to
read
1’

Le représentant de la fédération des barreaux d’Haïti au conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj), Me Jacques Letang, plaide en faveur de l’indépendance réelle et totale du pouvoir judiciaire par rapport aux deux autres pouvoirs de l’État.
Le conseiller Letang, qui a rencontré, le samedi 23 mars dernier, les avocats des barreaux des Coteaux et des Cayes, les magistrats et personnels administratifs judiciaires de la juridiction des Coteaux et des membres de la société civile au palais de justice de ladite juridiction, a réaffirmé son engagement de représenter valablement les barreaux d’Haïti au sein du Cspj.
Il promet d’accomplir sa mission de façon digne et loyale, en gardant son indépendance à l’égard du pouvoir exécutif.
Me Letang en a profité pour inviter ses collègues au Cspj d’accentuer leur travail pour une administration saine du pouvoir judiciaire, un contrôle effectif du travail des magistrats et une supervision périodique et régulière des tribunaux, afin d’éviter d’être un outil aux mains des autorités du pouvoir exécutif, des parlementaires et d’autres acteurs privés.
Me Jacques Letang prône un système judiciaire basé sur cinq (5) axes primordiaux, dans une interview accordée à l’agence en ligne AlterPresse, en marge de la rencontre du 23 mars 2013.
Il cite l’intégrité des magistrats pour une justice saine et impartiale, la compétence des juges, la défense et la protection des droits fondamentaux et de la dignité de la personne humaine, un égal accès à la justice devant garantir la sécurité judiciaire des justiciables par la stricte application de la loi, un crédit judiciaire afin de doter les tribunaux de moyens de fonctionnement et la sécurité d’emploi pour les magistrats.
Me Jacques Letang est bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau des Coteaux.
Il représente la fédération des barreaux d’Haïti (Fbh) au sein du conseil supérieur du pouvoir Judiciaire (Cspj) en remplacement de Me Néhémie Joseph, qui, après avoir été écarté, a démissionné de l’institution.
La démission de ce dernier a suscité beaucoup de commentaires et de critiques acerbes à l’endroit du pouvoir exécutif qui tendrait à faire main mise sur le Cspj, selon ces critiques. [js kft rc apr 31/03/2013 0:10]
Joseph Serizier Les Cayes Alter Presse

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago