« La corruption pire que le sida »

Publié
6 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
267 views
Time to
read
1’

« La corruption est pire que le sida dont le taux de prévalence s'est stabilisé à environ 2,5% en Haïti », a lâché le directeur de l’Unité de lutte contre la corruption, Antoine Atouriste, au lendemain de la publication du rapport annuel Transparency International sur la perception de la corruption. Haïti est classé 165e sur 176 pays. Cette performance est pourtant meilleure par rapport à l’année dernière.
Dans le peloton de la honte
Loin d’être satisfait du meilleur score qu’a réalisé le pays cette année dans le classement élaboré par Transparency International, M. Atouriste a informé que « des mesures seront prises l’année prochaine pour sortir Haïti du peloton de la honte ».  
Le score actuel du pays perçu comme le plus corrompu de la Caraïbe est de 19 sur 100. L’indice actuel, dit-il, dérange le pays, qui espère accueillir des investisseurs internationaux. « Atteindre le score de 45 sur 100 en 2015 », tel que prévu dans la Stratégie nationale de lutte contre la corruption. Pour y parvenir, le patron de l’ULCC s’est inspiré du thème « Agissons contre la corruption aujourd’hui », choisi par les Nations unies pour marquer, ce 9 décembre, la Journée internationale de lutte contre la corruption, pour lancer « un appel tous azimuts ».
Un fléau national
La corruption, a-t-il ajouté, est un fléau national, qui mérite une réponse concertée du gouvernement, du Parlement, des juges, de la société civile, des médias et du secteur privé des affaires. Si le taux de séroprévalence du VIH/sida a pu diminuer en Haïti, c’est grâce à un partenariat public-privé, a mis en avant celui qui est à la tête de  l’ULCC depuis février 2012. Un tel partenariat, a-t-il dit, est souhaitable dans la lutte contre la corruption. Il espère au plus vite le vote des trois projets de loi sur la prévention et la répression de la corruption, qui traîne au Parlement depuis plusieurs années.
Antoine Atouriste espère également que les juges agiront selon la loi et leur conscience dans les cas de corruption transférés à différents parquets du pays. Il dit avoir acheminé 19 cas de corruption avérés à différents parquets de la République. De ces cas, aucun procès ni aucune condamnation n’a encore eu lieu.

Claude GILLES
Maximini

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago