Marche pacifique d’enseignants aux Cayes pour réclamer de meilleures conditions de travail

Publié
7 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
392 views
Time to
read
1’

Des enseignants, membres de plusieurs organisations syndicales, ont marché dans les rues aux Cayes, le mercredi 19 septembre 2012, pour réclamer de meilleures conditions de travail, a observé l’agence en ligne AlterPresse.
Munis de plusieurs pancartes, les enseignants manifestants ont réclamé un salaire mensuel de base de 50 mille gourdes (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui), le paiement des arriérés de salaire de plusieurs années, la régularisation de la situation des professeurs (qui dispensent des cours dans des établissements publics, sans avoir reçu de lettres officielles de nomination), l’intégration des étudiantes finissantes et étudiants finissants à l’école normale dans le système éducatif.
Le coordonnateur du mouvement des éducatrices et éducateurs pour le renouveau du système éducatif haïtien, Jean Jose Delva, plaide en faveur d’un meilleur encadrement pour les enseignantes et enseignants haïtiens, en considérant d’abord une révision de traitement.
L’objectif du mouvement est de porter les institutions publiques à valoriser le métier d’enseignant et créer un environnement scolaire favorable et répondant aux normes établies en matière d’enseignement pour une éducation de qualité, avance, pour sa part, le porte- parole de l’union nationale des enseignantes et enseignants haïtiens (Uneh), Irvelt Jean-Louis.
Pendant qu’il n’espère pas, de l’actuel gouvernement, de réponses appropriées, dans l’immédiat, à toutes les revendications exprimées, le professeur Jean Louis affirme miser sur la compréhension des responsables concernés afin d’arriver à une satisfaction des desiderata des enseignantes et enseignants.
Au cours de cette semaine, le coordonnateur de l’union nationale des normaliennes et normaliens d’Haïti (Unnoh), Josué Mérilien, a tenu plusieurs rencontres avec les enseignantes et enseignants, à travers différentes communes du département du Sud, afin de les sensibiliser sur la nécessité d’intensifier le mouvement revendicatif. [js kft rc apr 20/09/2012 9:45] Alter Presse Joseph Serisier

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago