Les contribuables poursuivis commencent à régulariser leur situation, dit la DGI

Publié
7 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
235 views
Time to
read
<1’

Le directeur général de la direction générale des impôts, Jean-Baptiste Clarck Neptune, a déclaré lundi que certains des contribuables frappés d’interdiction de départ en raison de dettes accumulées envers le fisc ont commencé à se mettre en règle.
Dans une interview à Radio Kiskeya, le responsable de la DGI, qui n’était pas en mesure de préciser le nombre de chefs d’entreprise concernés, assure que la liste des personnes poursuivies a été déjà acheminée au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jean-Renel Sénatus, pour les suites légales.
Plus loin, M. Neptune exhorte les retardataires à se conformer rapidement aux dispositions en vigueur tout en menaçant d’appliquer des mesures encore plus coercitives contre les membres du secteur privé des affaires qui refusent obstinément de payer les impôts et taxes auxquels sont assujetties leurs entreprises.
Parallèlement, Me Edwin Coq, avocat au barreau de Port-au-Prince, dénonce la légèreté de la DGI qui, déplore-t-il, a porté le nom de son client, le Dr André Morno, sur la liste des contribuables en défaut de paiement en lui attribuant une dette de 82 millions de gourdes pour un bâtiment mis en location.
L’homme de loi soutient que le médecin s’est régulièrement acquitté de ses obligations fiscales et annonce avoir déjà entrepris une action en justice afin de forcer l’autorité fiscale à retirer son client de la fameuse liste noire qui suscite angoisse et colère dans les milieux d’affaires. spp/Radio Kiskeya

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago