Haïti-Tourisme : Cap sur Saut d’Eau

Publié
7 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
196 views
Time to
read
1’

La foire d’exposition de Saut d’Eau s’ouvre ce vendredi 13 juillet dans la commune encore appelée « Ville bonheur », haut lieu de pèlerinage vaudou, dans l’embrasement des festivités de la patronale de la vierge Marie du Mont Carmel.
La foire d’exposition lancée il y a 4 ans se déroulera sur deux jours.
Cette foire est d’une importance capitale et « sera l’occasion de participer, de témoigner et de partager avec nos artisans, nos entrepreneurs et le grand public », selon le délégué de ce département, Georges Garnier, qui intervenait lors d’une conférence de presse le mercredi 11 juillet.
Le délégué anticipe l’afflux important de visiteurs en provenance de partout et qui viendront partager, croit-il, la volonté des citoyennes et citoyens de Saut d’Eau de prendre leur destin en mains, notamment en empruntant le chemin du développement durable.
Sont attendues à cette foire plusieurs autorités étatiques comme la ministre du tourisme, Stéphanie Villedrouin, et le président du sénat, Dieuseul Simon Desras.
« Saut d’Eau est actuellement en évolution. On a de l’électricité tous les jours. Des travaux d’infrastructures routières sont mis en œuvre », fait valoir, pour sa part, le président de la commission communale de cette commune, Gesper Barthélémy.
La foire s’inscrit dans la perspective d’attirer l’attention sur les possibilités d’investissement dans le département du Centre. L’événement entre dans le cadre d’un projet de renforcement des capacités administratives de trois communes du département : Saut d’Eau, Lascahobas et Belladères, impliquant notamment l’initiative de la société civile (Isc).
« C’est un projet qui consiste aussi à promouvoir les investissements dans la zone [département du centre]. C’est une zone qui a un gros potentiel économique, explique le directeur exécutif de l’Isc Rosny Desroches, lors de la conférence de presse.
Desroches croit qu’il est impossible de mettre en valeur le potentiel de Saut d’Eau sans un investissement important.
Ce projet est financé par l’Ue à hauteur de 499 mille euros. Il est mis en œuvre par la mairie de Saut d’Eau en partenariat avec l’Isc et le Conseil haïtien des acteurs non étatiques (Conhane). [emb kft gp apr 12/07/ 2012 11 :20] Source: Alter Presse

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago