Thierry Mayard-Paul: Rien ne sera possible sans la décentralisation

Publié
7 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
244 views
Time to
read
2’

Le Programme du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales : « Katye Pa’m Poze » a été lancé dans le Nord, particulièrement au Cap-Haïtien, le vendredi 22 juin dernier, a constaté sur place Haïti Press Network. À cette occasion, le ministre Thierry Mayard-Paul a déclaré que le gouvernement Martelly/Lamothe s’est rendu compte qu’Haïti ne parviendra pas au développement escompté sans la déconcentration et la décentralisation du pays. « Sans la décentralisation qu’est l’une des préoccupations majeures du gouvernement, rien ne sera possible dans ce pays. Ce n’est pas possible de sortir du Cap-Haitien pour se rendre par obligation à Port-au-Prince, afin d’obtenir un passeport », a déclaré le ministre de l’Intérieur.  La cérémonie s’était déroulée à l’hôtel Roi Henry Christophe dans une atmosphère d’échanges entre le ministre Thierry Mayard-Paul et les Nordistes. Ces derniers ont profité de l’occasion pour exposer les problèmes auxquels fait face la deuxième ville du pays. La ville du Cap-Haïtien constitue en effet la 9e du pays où « Katye Pa’m Poze » (KPP) est lancé par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales. Tout en insistant sur la nécessité de faire atterrir la vision du président Martelly, il promet de faire le suivi périodique du programme à travers le territoire. D’après le titulaire du MICT, cette initiative du gouvernement entend aider à mettre sur pied un programme de décentralisation adapté aux priorités de chacune des 142 communes de la République. « Nous venons ici pour vous écouter. Vous connaissez certainement bien les problèmes de votre localité respective. Ensemble, on trouvera les solutions adéquates », s’est adressé le ministre Thierry Mayard-Paul aux participants. Présent à la cérémonie, le Délégué du département du Nord, Yvon Altéon a indiqué que l’administration Martelly travaille d’arrache-pied dans le souci d’améliorer les conditions de vie du peuple haïtien. D’où, a-t-il souligné, l’importance du Programme KPP qui a pour but principal de décentraliser le pays. Pour sa part, le maire assesseur de la ville du Cap-Haitien, M. Jean Guy a salué l’initiative et dit avoir cru que cette démarche débouchera sur cette idée tant caressée en Haïti, à savoir : la déconcentration et la décentralisation du pays. « Je reconnais la valeur d’un tel programme qui ne vise que le bien-être de la population », a martelé Jean Guy, avant d’inviter l’assistance à supporter la démarche. D’après un document élaboré par le MICT, le KPP vise à réunir tous les secteurs des communautés. C’est un forum qui rassemble les gens de diverses contrées dans le but de discuter sur les problèmes relatifs aux services sociaux de base. Il prend aussi en compte, notons-le, la sécurité des citoyens, la décentralisation, l’éducation, la santé, la création d’emploi, la récupération d’espaces publics et autres. Ce programme entre dans le cadre d’une campagne d’écoute et d’échanges du gouvernement avec les populations, en vue d’envisager des solutions immédiates aux problèmes les plus urgents. L’objectif premier vise à encourager l’implication des communes à trouver des solutions conjointement avec le gouvernement central et les autorités locales ; promouvoir le développement socio-économique et le bien-être des citoyens dans une logique de développement durable. Après le lancement du KPP, le ministre Thierry Mayard-Paul a rencontré dans un autre espace les membres des Conseils administratifs des sections communales (CASEC), ceux des Assemblées des élus communaux (ASEC) et aussi les Délégués de ville. Texte et photo : Alix Laroche [email protected]
HPN

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago