Les hommes armés et autre militaires démobilisés qui occupent les anciennes bases des ex-forces armées d'Haïti, menacés de déguerpissement

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
440 views
Time to
read
1’

"Bureau de Communication de la PrésidenceLe Secrétariat Général de la Présidence informe le public en général et la Presse en particulier qu’une réunion de travail, dirigée par le Président de la République, Son Excellence M. Michel Joseph Martelly, s’est tenue au Palais National le mercredi 29 Février 2012. Elle portait sur la présence non autorisée d’individus armés, en treillis militaires, occupant des anciennes casernes des Forces Armées d’Haïti et des sites appartenant à l’Etat Haïtien.Ont pris part à cette réunion, les membres du Conseil Supérieur de la Police Nationale, les Présidents des Commissions Justice et Sécurité du Sénat et de la Chambre des Députés.A cet effet, les dispositions suivantes ont été adoptées :a)    Interdiction formelle à ces individus de circuler en treillis militaires et armés.b)    La Primature, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, le Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Territoriales et de la Défense Nationale ont chacun désigné un représentant chargé de :1.    Dresser un bilan des travaux réalisés, à date, par le Bureau des Militaires Démobilisés, créé en 2004, et, du même coup, restructurer ledit bureau ; 2.    S’assurer de la bonne marche du processus d’indemnisation des militaires ; 3.    Rencontrer les représentants des différents sites occupés et recueillir leurs doléances, le cas échéant ; 4.    Faire injonction formelle de libérer, dans le plus bref délai, les différents espaces occupés. Faute par eux de ce faire, il sera pris telles dispositions que de droit.La Présidence souligne qu’elle a passé des instructions formelles aux services et corps concernés de maintenir l’ordre et la paix publique sur toute l’étendue du territoire national et rappelle à tout un chacun que la constitution d’une nouvelle force publique ne peut se faire que dans l’ordre, la discipline et le respect des lois en vigueur.Dans l’attente du rapport de la Commission d’Etat d’organisation de la composante militaire de la Force Publique, créée le 2 Décembre 2011, la Présidence encourage le dialogue entre toutes les forces vives de la nation pour une issue heureuse et pacifique à cette situation."

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago