Affaire Bélizaire: Début ce vendredi des séances d'audition de personnalités susceptibles d'y apporter des éclaircissements

Publié
7 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
240 views
Time to
read
1’

Le président de la commission spéciale d'enquête et de suivi, chargée à la chambre basse, du dossier Arnel Bélizaire, a informé mercredi qu'à partir de ce vendredi débuteront les séances d'audition de personnalités susceptibles d'y apporter des éclaircissement.Deputé en fonction, Arnel Belizaire avait été arrêté puis brièvement incarcéré, malgré son immunité au pénitencier national, alors qu'il rentrait d'une mission officielle à Paris.Plusieurs responsables du gouvernement avaient été accusés d'implication dans cette arrestation. Mais , seuls le ministre de la justice et le commissaire du gouvernement d'alors rspectivement Josué Pierre-Louis et Félix Léger ont fait les frais de l'acte arbitraire, en perdant leur poste Le député de la circonscription de Léogane, Me Danton Léger a informé que les correspondances ont déjà été acheminées à toutes personnes concernées. Il a  cité entre autres, le député Bélizaire, le directeur central de la police judiciaire Godson Aurélus, les anciens commissaires du gouvernement Lionel Bourgouin et Félix Léger,les employés de sureté de l'aéroport qui avaient accusé le ministre de l'intérieur Thierry Marard-Paul, de les avoir violentés,  l'ancien ministre de la justice Josué Pierre Louis, la doyenne du tribunal civil de Port-au-Prince Joceyne Casimir et le ministre de la justice Michel Brunache.Michel Brunahe,a-t-il souligné, sera auditionné à titre d'ex-secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, poste qu'il occupait au moment de l'arrestation de l'élu de Delmas/Tabarre et aussi comme ministre "de fait" de la justice. Il rappelle que, suivant une résolution de la chambre basse, les députés ne reconnaissent plus l'autorité de M. Brunache.Pour Jean Danton Léger, les députés enquêteurs utiliseront le rapport de la commission sénatoriale qui avait déjà enquêté sur le dossier.Le parlementaire a fait savoir que les membres du gouvernement invités à répondre aux questions des enquêteurs seront obligés de coopérer. Le gouvernement étant l'émanation du parlement, s'ils ne répondent pas à nos invitations nous prendrons les mesures nécessaires, a-t-il prévenu.Le président de la chambre basse Sorel Jacinthe rappelle lui aussi que le dossier Bélizaire sera bel et bien débattu à la prochaine session parlementaire. Il a également cité  d'autres dossiers qui y seront traités notamment celui relatif à la mort du député Dionald Polyte.Le vice-président de l'assemblée nationale a reconnu une fois de plus que le bilan de la dernière session parlementaire a été très maigres pour ce qui est du nombre de lois votées, mais sur le plan politique c'est un bilan très riche, a-t-il dit.
AHP

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago