Promulgation imminente de la constitution amendée

Publié
7 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
298 views
Time to
read
1’

Le président de la Chambre des Députés, Sorel Jacinthe, a indiqué jeudi avoir pris note de l’engagement du chef de l’Etat, Michel Martelly, à promulguer la version corrigée des amendements constitutionnels, sept mois après leur adoption par la 49e législature en mai dernier.
Le bureau de l’assemblée nationale devait l’acheminer à la Présidence au plus tard ce vendredi.
Le ministre de l’intérieur, Thierry Mayard Paul, avait annoncé mercredi que la parution du texte dans un numéro spécial du journal officiel Le Moniteur n’était plus qu’une question d’heure.
Le Député de Moron/Chambellan (Grand’Anse, sud-ouest) précise que les travaux de correction des erreurs qui s’étaient glissées dans la nouvelle charte fondamentale, promulguée sous l’ancienne administration Préval, ont été confiés à une commission composée de représentants de la Présidence, du Parlement et de la société civile.
Sorel Jacinthe souligne que l’entrée en vigueur des amendements constitutionnels favorisera la mise en place du Conseil électoral permanent dont la première tâche sera l’organisation des prochaines Sénatoriales partielles et élections locales.
Sans être précis, le parlementaire fait état des privilèges qu’aura à bénéficier le Président Martelly en donnant seulement son feu vert à la promulgation du nouveau texte constitutionnel qui revêtira la signature de son prédécesseur, René Préval.
Le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) avait transmis au Parlement l’intégralité des minutes de la séance au cours de laquelle Députés et Sénateurs, réunis en assemblée nationale, avaient opéré d’importantes modifications dans la constitution de 1987 portant notamment sur la reconnaissance de la double nationalité, la formation du CEP permanent et une plus grande représentativité des femmes dans la vie politique.
Le nouveau pouvoir avait longtemps refusé de répondre aux appels de différents secteurs favorables à la promulgation, officiellement en raison de graves erreurs matérielles ou d’actes de falsification délibérés qui avaient dénaturé la version originale des amendements. spp/Radio Kiskeya

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago