Tuerie de la prison des Cayes: 13 policiers accusés

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
248 views
Time to
read
1’

Le procès de treize policiers accusés dans la mort de dix détenus, lors d’une mutinerie ayant secoué début 2010 la prison civile des Cayes (environ 200 km au sud de Port-au-Prince), se poursuit depuis, maintenant, plus de trois semaines au tribunal civil de la troisième ville du pays.
Les représentants de l’Office de protection du citoyen (OPC) et de plusieurs organisations haïtiennes et étrangères de défense des droits humains assistent à ce procès criminel très suivi.
Selon différents témoignages, le 19 janvier 2010, une semaine après le violent séisme qui avait frappé Haïti, des agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) et de l’Administration pénitentiaire nationale (APENA) avaient ouvert le feu sur des détenus qui cherchaient à prendre la fuite après avoir déclenché une violente mutinerie.
Ce carnage s’était soldé par une dizaine de victimes et des dégâts matériels à l’intérieur de la prison.
Marie Yolène Gilles du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), une organisation impliquée dans l’observation de ces assises, a plaidé au micro de Radio Kiskeya en faveur d’un procès équitable et sollicité des autorités compétentes des garanties de sécurité pour les témoins appelés à la barre.
Sur 35 inculpés, 22 -tous des policiers- sont en cavale et doivent être condamnés par contumace. Ils avaient refusé de se rendre dans le délai de dix jours qui leur était imparti conformément aux dispositions du code d’instruction criminelle.
Le tribunal criminel des Cayes, qui siège depuis le 18 octobre sous la présidence du juge Ezéchiel Vaval, prononcera bientôt son verdict. spp/Radio Kiskeya

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago