Visite de l'ex Président Jimmy Carter en Haiti

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
351 views
Time to
read
1’

L’ancien Président américain Jimmy Carter est arrivé dimanche à Port-au-Prince pour une visite de plusieurs jours consacrée à l’implication de sa fondation dans la lutte contre la filariose lymphatique, à l’état endémique en Haïti, et le processus de reconstruction post-séisme.
S’exprimant à la résidence de l’ambassadeur de son pays, Kenneth Merten, devant les représentants de plusieurs médias dont Radio Kiskeya, l’ex-chef de la Maison Blanche, accompagné de la ministre de la santé du gouvernement Martelly/Conille, Florence Duperval Guillaume, a mis l’accent sur la volonté de la Fondation Carter d’aider à l’éradication de la filariose dans notre pays, l’un des quatre du continent américain où cette dangereuse maladie continue à sévir.
Depuis plusieurs années, l’institution que dirige M. Carter fournit une assistance financière à Haïti dans cette perspective.
L’ancien dirigeant démocrate, qui en est à son énième séjour ici, se rend ce lundi à Léogâne (35 km au sud de Port-au-Prince) où, parallèlement à la lutte anti-filariose, il doit assurer la construction d’une centaine de maisons au bénéfice de particuliers, près de deux ans après le séisme destructeur de janvier 2010 qui avait aussi gravement touché cette ville.
Sans évoquer la situation politique, Jimmy Carter a indiqué qu’il aura mardi un tête-à-tête avec le Président Michel Martelly.
De son coté, la ministre de la santé publique et de la population a souligné que l’objectif primordial des différents partenaires engagés dans la lutte contre la filariose est d’éliminer d’ici 2020 cette maladie qui affecte 134 communes. Des médicaments ont été déjà distribués dans 119 d’entre elles, précise le Dr Florence Duperval Guillaume qui ajoute que la campagne de prévention et de traitement se déroulait dimanche à Tabarre (banlieue nord-est de Port-au-Prince).
Enfin, l’ambassadeur Kenneth Merten a mis en relief les efforts du Centre Carter dans le combat visant à libérer Haïti de la filariose lymphatique qui, à terme, peut causer des dégâts irréversibles chez les personnes atteintes.
Depuis un certain temps, les autorités sanitaires tentent de sensibiliser la population sur le danger que représente la maladie capable de provoquer de graves déformations physiques notamment à la jambe et aux testicules. spp/Radio Kiskeya

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago