CIRH: Prises de position contre le renouvellement

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
316 views
Time to
read
1’

Le sénateur Jean William Jeanty s'est prononcé mercredi  contre la prorogation du mandat de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti à moins qu’elle implique, a-t-il dit, le rapatriement de cette institution.Le premier ministre, Garry Conille s’apprête à déposer au parlement un document prévoyant la prorogation du mandat de la CIRH, principale instance chargée de reconstruire Haïti après le sanglant séisme du 12 janvier 2010 qui a dévasté la capitale et causé plus de 300.000 morts.M Jeanty estime que la CIRH a échoué pour n’avoir pas pu résoudre même des problèmes mineurs de la période post-séisme. « Comment la commission pourra-t-elle atteindre en un an des objectifs qu’elle n’a pu réaliser pendant un an et demi>>, s’est demandé le parlementaire connu pour ses positions nationalistes et anti-impérialistes ».L’élu des Nippes déplore que plus de 80 % des fonds alloués à la reconstruction d’Haïti soient remis à des organisations internationales et non à des institutions étatiques. De ce fait, il conditionne son vote favorable à la prorogation du mandat de la CIRH à un document prévoyant le rapatriement de cette institution.Le sénateur des Nippes n’est pas la première personnalité à se positionner aussi ouvertement contre la reconduction de la CIRH dont le mandat arrive à terme ce mois octobre. Le président de l’association des économistes haïtiens Eddy Labossière a, dans une interview accordée à l'AHP  considéré la commission comme une institution obsolète qui n’a jamais servi les intérêts du peuple haïtien.M Labossière critique la façon dont la CIRH a été imposée et estime qu’elle n’a pas de grandes réalisations à son actif. « Seulement quelques mètres cube de déblais ont été ramassés, les quelques emplois créés n’ont aucun impact réel sur l’économie haïtienne », a déclaré  l’économiste qui déplore l’aggravation de l’insécurité alimentaire en dépit des milliards de dollars dépensés.La Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH) a été créée par arrêté présidentiel le 21 avril 2010. Elle a pour mandat de procéder rapidement à la planification, la coordination et la facilitation des projets et des priorités du pays dans le domaine du développement, notamment l’examen et l’approbation des projets et programmes financés par les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux, les ONG et le secteur privé.Elle est co-presidé par l'anciren president américain, Bill Clinton et le p[rtemier miistre haïtien/
AHP

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago