Franketienne en Guyane

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
2459 views
Time to
read
1’

À Kourou, jusqu'à samedi. A partir d'aujourd'hui et jusqu'à samedi, la ville de Kourou accueille Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Etienne d'Argent, alias Franketienne. Ce métis d'une mère haïtienne et d'un père américain, est très attaché à Haïti. Telle une muse, son île lui inspire des oeuvres ancrées dans l'histoire contemporaine haïtienne. Enseignant, chanteur, comédien, dramaturge, écrivain et peintre, l'homme qui se dit « prophète rebelle et solitaire » , n'a eu de cesse notamment dans son oeuvre littéraire, d'offrir des écrits empreints de visions prémonitrices. En 1975, il publiait Dézafi, récit en créole, livrant la chronique d'un désastre annoncé et deux mois avant le tremblement du 12 janvier 2010, Franketienne avait écrit une pièce de théâtre, Meloviv ou Le piège, dans laquelle deux personnages enfermés dans un lieu sans issue, se parlent et délirent à la suite d'un séisme.
Pendant toute la semaine, Franketienne ira à la rencontre du public et notamment des jeunes, pour débattre et échanger autour de son oeuvre. Une exposition qui ouvre ses portes aujourd'hui à la médiathèque, présente ses tableaux.
Dès demain, slam et musique célébreront ce grand homme et le lendemain, mercredi, les adeptes de la plume pourront suivre un atelier d'écriture qu'il animera au quartier de l'Eldo. Le soir, un café littéraire à la médiathèque, sera prétexte à aborder l'écriture spirale dont il est le créateur, sous l'angle de l'esthétique du chaos universel.
Vendredi, une grande veillée créole sera donnée en son honneur, dans le cadre de la journée internationale du créole.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago