Moise Jean Charles: Une "milice rose" est en formation

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
585 views
Time to
read
1’

 

Le Sénateur Moïse Jean-Charles a dénoncé mardi soir la constitution d’une « milice rose » et des manœuvres qu’aurait orchestrées le Président Michel Martelly afin de le faire arrêter sous de fausses accusations.
Prenant la parole devant ses pairs lors de la séance de ratification du choix de Garry Conille comme Premier ministre, l’élu du nord a révélé que des cartes d’adhérent portant la mention « milice rose » sont délivrées depuis un certain temps à des individus dans le cadre d’une vaste campagne de recrutement.
Ironie de l’histoire, ces dénonciations ont été faites au moment où le Sénateur du sud-est, Edwin « Edo » Zenny, très proche de Martelly, venait de mettre en évidence la chemise rose qu’il portait -la couleur fétiche de son ami Président- pour traduire sa volonté d’approuver la désignation de M. Conille.
Jean-Charles a aussi exprimé ses plus vives préoccupations face au projet confirmé du locataire du Palais National de rétablir très bientôt l’armée, 17 ans après sa disparition sous la présidence du dirigeant Lavalas, Jean-Bertrand Aristide.
D’autre part, le très remuant parlementaire de INITE (Unité) et pourfendeur impénitent du chef de l’Etat a accusé ce dernier de chercher à l’envoyer en taule pour le réduire au silence.
Des démarches seraient même en cours qui viseraient à obtenir la levée de son immunité parlementaire, a poursuivi Jean-Charles. Il a critiqué le président du bureau du Sénat, Rodolphe Joazile, et ses autres collègues pour leur passivité et manque de solidarité face aux dérives cumulées du nouveau régime qui, dit-il, est en train de « conduire le pays à la catastrophe ».
Enfin, Moïse Jean-Charles a condamné les propos orduriers du Président Martelly tenus lundi dernier à l’endroit d’un journaliste local et déploré la transformation de la Télévision Nationale en un « média de propagande ».
En dépit de l’opposition du parlementaire du nord et de deux de ses collègues, Westner Polycarpe et Jean-William Jeanty, la désignation de Garry Conillle, un fonctionnaire onusien de 45 ans, a été approuvée par une majorité de 17 Sénateurs. spp/Radio Kiskeya

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago