Nouveau dérapage du président Martelly, l'AJH exige des excuses publiques

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
304 views
Time to
read
1’

« Je ne pensais pas que le président Martelly allait injurier ma mère et moi à travers elle », a confié Germain Etienne, jeune reporter à Radio Scoop FM, quelques heures après avoir fait son travail : poser des questions afin de trouver des réponses pour le public. L'insistance du journaliste à demander en deux occasions au chef de l'Etat s'il allait honorer sa promesse concernant le CSPJ et aussi à souligner que la question d'une journaliste étrangère a été satisfaite et non la sienne a irrité le président, sorti de ses gonds : « Pa fè sa, map menm joure manman w wi ». L'AJH exige des excuses publiques « L'AJH exige des excuses publiques du président Michel Joseph Martelly qui a eu un autre écart de langage», a indiqué Jacques Desrosiers, secrétaire général de l'Association des journalistes haïtiens. L'AJH, a souligné Jacques Desrosiers, est « inquiète » et souhaite vivement que le président de la République clarifie ses positions par rapport à la liberté de la presse et le droit des journalistes d'effectuer leur travail correctement. Le président de la République participait à une cérémonie à Tabarre à l'occasion du premier jour de classe, lundi 3 octobre. Le président Martelly avait promis lors d'une conférence de presse à son retour de New York qu'il était optimiste quant à la désignation avant le 3 octobre des six juges pour compléter la Cour de cassation, de laquelle sortira le président du Conseil supérieur du pouvoir judicaire. Il avait aussi annoncé avoir renvoyé la liste des 18 candidats pour six postes vacants. Il y a des gens dont les noms ne devaient pas être sur cette liste, avait-t-il indiqué.
Roberson Alphonse
Source:Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago